Twitter: une coquille de Donald Trump détournée par les internautes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Twitter: une coquille de Donald Trump détournée par les internautes

Publié le 18/12/2016 à 12:04 - Mise à jour à 12:05
©Mandel Ngan/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le futur président des Etats-Unis a voulu pester contre la Chine au sujet du vol d'une sonde de la marine américaine en mer de Chine méridionale, samedi sur Twitter. Mais voilà, le magnat de l'immobilier a fait une malheureuse faute de frappe. Le temps qu'il corrige son erreur, les internautes avaient déjà inondé le réseau social de leurs moqueries.

Trop de tweets, tue le tweet. Donald Trump, futur président des Etats-Unis, a pris l'habitude de communiquer sur absolument tout via les réseaux sociaux et particulièrement Twitter. Samedi 17, il a poussé un coup de gueule contre la Chine qui aurait subtilisé ou saisi un drone de la marine américaine en mer de Chine méridionale. Mais une grosse faute s'est glissée dans sa revendication.

"La Chine vole un drone de recherche de la marine américaine dans les eaux internationales -le sort de l'eau et le ramène en Chine dans un acte sans président" (sic) a-t-il ainsi écrit tôt dans la matinée du samedi 17. "Unpresidented", qui n'existe pas en anglais mais qu'on pourrait donc traduire ici par "sans président", au lieu de "unprecedented" pour "sans précédent".

Le magnat de l'immobilier a mis une petite heure à se rendre compte de son erreur (et à la corriger), ou plutôt à ce que ses services de communication l'avertissent de ce qu'il se passait sur les réseaux. En effet, dans la seconde où cette bourde a été publiée, les internautes s'en sont emparés pour se moquer de leur futur président.

 

 

De son côté, la Chine a promis de rendre le drone en question aux Etats-Unis. Même si Trump a refusé dans la foulée avec un nouveau tweet cinglant (et sans faute ce coup-ci).

Ce n'est pas la première fois que le milliardaire fait une faute d'orthographe dans un tweet. Pas plus tard que jeudi 15, il avait commis un impair, avant de le supprimer rapidement.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Donald Trump s'est une nouvelle fois illustré sur Twitter.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-