Un quatrième Français membre de l'EI condamné à la pendaison en Irak

Un quatrième Français membre de l'EI condamné à la pendaison en Irak

Publié le 27/05/2019 à 20:02 - Mise à jour à 20:05
© Michael V. May. / US ARMY/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un quatrième ressortissant français a été condamné à mort ce lundi 27 en Irak, après la condamnation de trois autres hommes la veille. Le trentenaire accusé est un ancien militaire qui a ensuite basculé dans le djihadisme.

La justice irakienne a condamné un quatrième français à la peine de mort pour son appartenance au groupe Etat islamique et ses activités en lien avec l’organisation terroriste, ce lundi. Cette sentence intervient alors qu’un tribunal irakien venait tout juste de condamner à la même peine trois autres ressortissants français.

Mais le profil de l’accusé interpelle: Mustapha Merzoughi, 37 ans, a servi dix ans dans l’armée française –de 2000 à 2010– avant de se radicaliser. Il avait même été déployé en Afghanistan en 2009 pour lutter contre les talibans, selon ses déclarations devant le tribunal irakien à Bagdad.

Selon les éléments connus sur l’homme, il vivait à Toulouse puis est passé par la Belgique, le Maroc et la Syrie où il aurait suivi des "formations religieuses et militaires" dans la région d’Alep.

Comme le rapporte l’Agence France-Presse, le trentenaire s’est défendu à la barre en reconnaissant avoir appartenu à l’organisation terroriste mais en niant y avoir commis des exactions: "Je ne suis pas coupable des crimes et des meurtres, je suis coupable d’être parti là-bas (en Syrie, NDLR) Je demande pardon au peuple irakien, syrien, à la France et aux familles de victimes".

Mais le juge n’a visiblement pas été sensible à cet argument et a condamné l’ancien militaire à la pendaison. Les autorités françaises avaient déjà annoncé, suite à l’annonce de la condamnation à mort des trois autres Français, que la France était opposée à la peine de mort mais respectait la souveraineté de l’Irak.

Lire aussi: Les prisons d'Irak, nouveau vivier pour les jihadistes?

Mustapha Merzoughi a maintenant 30 jours pour faire appel de sa condamnation à mort.

La justice irakienne a condamné environ 500 ressortissants étrangers ayant fait partie de l’Etat islamique. Un Belge et une Allemande ont déjà écopé de la peine capitale, mais n’ont pas encore été exécutés. Trois autres ressortissants français ont déjà été condamnés à une peine de prison à perpétuité.

Voir aussi:

Un soldat d'élite américain bientôt jugé pour des crimes de guerre en Irak

L'Irak propose de juger les étrangers de l'EI pour deux milliards de dollars

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mustapha Merzoughi, 37 ans, a été condamné à mort ce lundi 27.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-