Une journaliste citoyenne chinoise condamnée à quatre ans de prison

Une journaliste citoyenne chinoise condamnée à quatre ans de prison

Publié le 28/12/2020 à 14:30 - Mise à jour à 14:32
© STR / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Avant la crise sanitaire, Zhang Zhan était avocate. Dès le mois de février 2019, elle s’est rendue de Shangaï à Wuhan pour documenter sur les réseaux sociaux la situation chaotique dans les hôpitaux et le confinement imposé à la ville.
 
A 37 ans, celle qui est devenue une journaliste citoyenne le temps d’une épidémie vient d’être condamnée à 4 ans de prison. Le régime chinois lui reproche de la « provocation aux troubles ».
 
« Mme Zhang estime qu’elle est persécutée pour avoir exercé sa liberté d’expression »
 
Son avocat s’est de nouveau exprimé lundi à l’issue d’un procès qui s’est tenu quasiment à huis-clos à Shangaï, les journalistes étrangers n’ayant, notamment pas le droit d’accéder à la salle d’audience.
 
Zhang Zhan reste donc en prison. Elle est incarcérée depuis sept mois et son état de santé inquiète (vertiges, maux de tête, tension basse). En juin, la jeune femme avait observé une grève de la faim avant d’être nourrie de force, selon son avocat. 
 
Elle est la première journaliste citoyenne chinoise à avoir été jugée, d’autres sont en détention dans l’attente de leur procès ou ont disparu.
 
En Chine, l’épidémie de Covid-19, apparue il y a un an, a officiellement fait 4634 morts entre janvier et mai, dont près de 4000 à Wuhan. 
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Zhang Zhan avait notamment témoigné de la situation dans les hôpitaux de Wuhan d

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-