Violations en Ukraine: Macron et Merkel appellent les parties à "prendre leurs responsabilités"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Violations en Ukraine: Macron et Merkel appellent les parties à "prendre leurs responsabilités"

Publié le 23/12/2017 à 14:29 - Mise à jour à 14:31
© FRANCOIS LENOIR / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont appelé samedi les parties, face à l'accroissement "récent et inacceptable des violations du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine", à "prendre leurs responsabilités" et "mettre en oeuvre le plus tôt possible" les accords, selon un communiqué diffusé par l'Elysée.

Exprimant "leur soutien au plein respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine", le président français et la chancelière allemande "soulignent qu’il n’y a pas d’autre solution qu'un règlement exclusivement pacifique du conflit" et "réaffirment leur attachement à la mise en œuvre intégrale des accords de Minsk".

Les parties doivent, demandent-ils, "prendre leurs responsabilités" et "mettre en oeuvre le plus tôt possible les décisions déjà agréées afin d'alléger les souffrances des populations les plus affectées par la situation actuelle".

M. Macron et Mme Merkel réclament notamment l'application "sans délai" de "l’accord intervenu au Groupe de contact trilatéral pour libérer jusqu’à 380 prisonniers détenus de part et d’autre de la ligne de contact", qui constituerait "une avancée majeure dans la mise en œuvre" de ces accords de Minsk.

"Ils encouragent également les parties à poursuivre leurs efforts en vue de faciliter l’échange de tous les prisonniers restants, de permettre l’accès du CICR à tous les détenus et de faciliter les recherches des personnes disparues par le CICR", poursuit le communiqué.

Les deux dirigeants "appellent également au retour des officiers russes au sein du Centre conjoint de contrôle et de coordination (JCCC), qui joue un rôle très important dans le soutien des observateurs de l’OSCE et dans le suivi des accords de cessez-le-feu".

L'Union européenne a prolongé cette semaine, pour six mois, de lourdes sanctions économiques décrétées contre la Russie pour son implication présumée dans le conflit qui déchire l'est de l'Ukraine depuis plus de trois ans et demi.

Elles avaient été décidées à l'été 2014, au plus fort de la crise ukrainienne, quelques mois après l'annexion de la Crimée par la Russie, suivie par l'offensive de rebelles prorusses dans l'est de l'Ukraine.

Le conflit, qui a récemment connu un regain de violences, a fait plus de 10.000 morts. Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir les rebelles séparatistes, notamment en leur fournissant des armes, ce que Moscou dément catégoriquement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron et Angela Merkel ont appelé samedi les parties, face à l'accroissement "récent et inacceptable des violations du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine", à "prendre leurs responsabilités".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-