Visite de Vladimir Poutine à Paris: les préparatifs "continuent"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Visite de Vladimir Poutine à Paris: les préparatifs "continuent"

Publié le 10/10/2016 à 11:52 - Mise à jour à 11:54
©Ria Novosti/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le président russe Vladimir Poutine doit se rendre à Paris le 19 octobre. François Hollande "se pose encore la question" de recevoir celui qui incarne "les crimes de guerre" à Alep.

Les préparatifs pour la visite de Vladimir Poutine à Paris le 19 octobre "continuent", a déclaré lundi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, au lendemain de la diffusion d'une interview de François Hollande où il dit se poser "encore la question" de le recevoir.

"La préparation de la visite de Poutine à Paris continue. Il y a des discussions prévues avec le palais de l'Élysée et Poutine prendra part à l'inauguration du centre spirituel russe" prévue le 19 octobre, a déclaré Dmitri Peskov lundi, cité par les agences russes.

"Nous n'avons pas d'autres informations de nos collègues français", a-t-il ajouté.

Dans une interview devant être diffusée lundi 10 sur la chaîne TMC et rendue publique dimanche, François Hollande a expliqué se poser "encore la question" de recevoir Vladimir Poutine, étant donné "les crimes de guerre" à Alep.

"Je me suis posé la question (...) Est-ce que c'est utile? Est-ce que c’est nécessaire? Est-ce que ça peut être une pression? Est-ce que nous pouvons encore faire en sorte qu'il puisse lui aussi arrêter ce qu'il commet avec le régime syrien, c'est-à-dire l'appui aux forces aériennes du régime, qui envoient des bombes sur la population d'Alep", s'est interrogé le président français.

Une nouvelle tentative diplomatique pour apaiser les combats à Alep, où les rebelles syriens affrontent le régime de Damas soutenu par l'aviation russe, a échoué samedi avec le veto à l'ONU de Moscou à un texte français sur l'arrêt des bombardements.

Alep est le principal enjeu du conflit syrien, qui a fait plus de 300.000 morts depuis 2011 et provoqué la pire tragédie humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Vladimir Poutine doit, en principe, se rendre à Paris le 19 octobre.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-