Jouets: des normes de protection renforcées en Europe

Jouets: des normes de protection renforcées en Europe

Publié le 03/03/2015 à 14:47 - Mise à jour le 04/03/2015 à 00:12
©Pol Emile/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Les occasions ne manquent pas pour gâter nos enfants. Néanmoins, derrière chaque jouet peut se cacher une menace. C’est pourquoi, l’Union européenne a établi des normes strictes de sécurité afin qu’il n’y ait jamais de mauvaise surprise.

Malgré la crise, les ventes de jouets ont légèrement progressé en 2014. L’Union européenne compte environ 80 millions d’enfants de moins de 14 ans …faites le compte!

Pour répondre à cette demande, l’industrie du jouet européenne représente environ 2.000 entreprises employant directement plus de 100.000 personnes. Continuellement en recherche de nouvelles offres, ces fabricants sont responsables de la sécurité de leurs produits mise sans cesse à l’épreuve avec le développement de nouveaux matériaux et procédés de fabrication. 

La directive européenne du 30 juin 2009 relative à la sécurité des jouets renforce les dispositions de la directive de 1988, afin de s’assurer que les enfants bénéficient toujours du niveau de protection le plus élevé. Elle prévoit, entre autres, l'interdiction de toutes les substances toxiques dans la composition du jouet et renforce les règles existantes en élargissant notamment leur champ d’application.

Est alors défini comme jouet "tout produit conçu ou destiné, exclusivement ou non, à être utilisé à des fins de jeux par des enfants de moins de 14 ans". C'est le "exclusivement ou non" qui est important: dorénavant, un objet à double usage peut être considéré comme un jouet (par exemple un porte-clés avec un ours en peluche) et doit donc répondre aux normes de conformité et de sécurité, prévues par la directive.

Évaluations de la conformité et de la sécurité

Pour être commercialisable, tout jouet doit être accompagné du marquage CE et remplir ainsi les exigences européennes de conformité et de sécurité. Alors que l’évaluation de la sécurité vise à identifier les risques qu’un jouet peut présenter et analyser sa solidité face à diverses situations, l’évaluation de la conformité a pour objectif de vérifier que le jouet est conforme aux exigences légales, énoncées dans la directive de 2009.

Avant de pouvoir être cajolé, nounours est ainsi "torturé" en laboratoire. Arrachage d’yeux, brûlure de fourrure, écartèlement, ces tests permettent de vérifier sa résistance et sa conformité aux différentes normes afin de garantir la sécurité des enfants. Il n’en reste pas moins indispensable que, pour éviter tout accident, les acheteurs doivent être vigilants sur les différents avertissements qui accompagnent le jouet.

L’étiquetage, soit directement sur le jouet, l’emballage ou la notice d’emploi, doit faire mention des limites d’utilisation du jouet de manière lisible et compréhensible. En outre, les avertissements qui déterminent la décision d’achat comme l’âge doivent être spécifiés de manière visible afin que le consommateur puisse en prendre connaissance avant l’achat. Les produits en ligne ne sont pas exempts de cette disposition.

Encore en pourparlers, le projet de la commission "Marché intérieur et protection des consommateurs" du Parlement européen a proposé, fin 2013, l’apposition d’un nouveau label "Sécurité testée dans l'UE" ainsi qu’un étiquetage "made in" pour renforcer la traçabilité des produits.

Surveillance du marché

Les jouets présentant le marquage CE bénéficient de la libre circulation. Pour assurer leur traçabilité et prévenir tout risque, le fabricant doit conserver la documentation concernant la création et la fabrication de ses produits.

Par ailleurs, les Etats membres disposent d’un droit de surveillance du marché qui inclut l’accès à l’espace de fabrication et de stockage. En outre, le système d'alerte rapide Rapex de l'Union européenne permet de retirer du marché  un certain nombre de produits jugés dangereux pour les consommateurs.

La Direction générale des entreprises et de l'industrie de la Commission européenne réglemente la coopération des  partenaires commerciaux de l’Europe.  Les échanges s’effectuent principalement à destination des Etats-Unis et en provenance de Chine. L’enjeu est alors de taille pour l’Union européenne: faire valoir ses standards à l’étranger. 

(Avec la contribution de la Maison de l’Europe de Paris)

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les jouets vendus en Europe font l'objet de normes strictes.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-