Chine: une statue géante de Mao érigée dans une campagne très pauvre

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Chine: une statue géante de Mao érigée dans une campagne très pauvre

Publié le 06/01/2016 à 15:52 - Mise à jour à 16:07
©AP/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une statue géante de Mao Zedong a été construite dans la région de Hunan, située dans le centre de la Chine. Cette province est celle où le "Grand Timonier" a vu le jour, en 1893.

Une statue de 37 mètres de Mao Zedong a été érigée en décembre dans la région de Hunan, dans le centre de la Chine, après neuf mois d’ouvrage.

D'un coût de trois millions de yuans, soit 420.000 euros, la statue peinte dorée est au milieu des champs. Elle représente l'ancien dirigeant communiste, surnommé le "Grand Timonier" assis sur un fauteuil, réfléchissant, les mains croisées. Elle a été financée par un groupe d'entrepreneurs de la région, selon le site HMR.cn. Achevée en décembre, l'ouvrage a nécessité neuf mois de travaux, selon ce site.

L'érection de cette statue a provoqué une controverse importante sur Internet. La province presque entièrement rurale du Henan est aussi l'une des régions les plus pauvres du pays, où Mao Zedong naquit en 1893. Elle avait payé un lourd tribut au cours de la grande famine qui avait frappé la Chine à la fin des années 1950 (plus de 30 millions de morts) suite au "Grand Bond en avant", une poltique de réforme économique instiguée par Mao.

La première République de Chine, installée en 1912, durera officiellement jusqu'en 1949, date de la proclamation par Mao de la République populaire de Chine, au terme de plus de trois décennies de luttes, de combats, de guerre civile et d'occupation japonaise pendant la Seconde guerre mondiale.

Mis en difficulté après le "Grand Bond en avant" de 1958 et la famine dramatique qui s'en suivit, Mao avait regagné de l'autorité en 1966 en lançant la "Révolution culturelle", avant de nouveau une période de flottement et d'incertitude au cours de laquelle Zhou Enlai, le Premier ministre depuis 1949, reprit l'ascendant... jusqu'à sa mort le 8 janvier 1976, huit mois avant celle de Mao (10 septembre 1976). Après Mao, c'est Deng Xiaoping, écarté par le "Grand Timonier" à la fin de sa vie et considéré comme le chef de file des réformateurs, qui engagera le pays sur la voie de l'ouverture au monde et des réformes économiques et politiques, et remettra en cause l'héritage des années Mao.

L'actuel dirigeant chinois Xi Jingping a salué en Mao Zedong une "grande figure", même si le parti communiste a reconnu, dans les années 1980, "des erreurs" passées. En juillet, un ancien responsable local du Parti communiste chinois (PCC) avait dû présenter ses excuses après avoir qualifié de "criminel" le Grand Timonier pour sa responsabilité dans les exactions commises sous la Révolution culturelle (1966-76).

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une statue de 37 mètres de Mao Tsé-toung a été érigée en décembre dans la région de Hunan.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-