Le Graët: "Karim Benzema n'est plus sélectionnable" en équipe de France

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le Graët: "Karim Benzema n'est plus sélectionnable" en équipe de France

Publié le 10/12/2015 à 16:56 - Mise à jour à 17:06
©Georges Gobet/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La sanction vient de tomber et elle est lourde. Lors d'une conférence de presse, ce jeudi, le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët a annoncé que "Karim Benzema n'est plus sélectionnable", suite aux évolutions de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena.

Karim Benzema avait demandé à la Fédération française de football (FFF) d'attendre que la justice rende son jugement avant de prendre une décision sur son avenir en Bleu. Toutefois, la FFF a décidé de statuer au plus vite.

Mis en examen dans le cadre de l'affaire de chantage à la sextape dont est victime Mathieu Valbuena, l'attaquant de l'équipe de France a donc bien été suspendu à titre provisoire, ce jeudi 10: "aujourd'hui Karim Benzema n'est plus sélectionnable. Si la situation au mois de mars n'a pas évolué, il ne peut pas être sélectionné. Ni à l'Euro, si la situation n'évolue pas", a déclaré Noël Le Graet, le président de la FFF.

Karim Benzema sera sélectionnable si le juge "décide que le dossier est vide" ou si "Valbuena et lui redeviennent copains", a affirmé Le Graët. "Aujourd'hui le dossier n'est pas en faveur de Benzema", a-t-il  ajouté en précisant que seule la justice peut être à l'origine du fait qu'ils puissent être sélectionnés ensemble. 

L'attaquant vedette de l'équipe de France sera donc persona non grata lors du prochain match des Bleus, programmé le 25 mars prochain au Pays-Bas puis lors de la réception de la Russie le 29. Toutefois, Noël Le Graët n'a pas souhaité accabler Kraim Benzema qui "a de mauvaises fréquentations, c'est clair, il ne rompt pas avec son passé d'enfance. Je l'ai jamais laissé tomber, je ne le laisserai jamais tomber, il y a des sanctions normales, mais cela ne m'empêche pas d'estimer ce garçon".

On a toutefois senti que l'ancien président de l'En Avant Guigamp n'était pas tout à fait à son aise dans cette affaire, le reconnaissant lui-même "si j'écoutais la juge aujourd'hui je devrais vous dire que c'est une affaire qui ne me regarde pas. (...) J'essaye de trouver une position juste, pas dure".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La FFF a pris sa décision : Karim Benzema ne pourra plus jouer en Bleu à moins que le dossier évolue favorablement en faveur du Madrilène.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-