PSG: Neymar ne s'est pas entraîné et a annoncé son départ du Barça à ses coéquipiers

PSG: Neymar ne s'est pas entraîné et a annoncé son départ du Barça à ses coéquipiers

Publié le 02/08/2017 à 12:41 - Mise à jour à 13:04
©Photo AFP/Brandan Smialowski
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La star brésilienne du FC Barcelone, Neymar, a annoncé ce mercredi matin son départ du Barça à ses coéquipiers. Lors de l'entrainement du club barcelonais, auquel il n'a pas participé, l'attaquant de 25 ans a dit au revoir mais n'a pas communiqué sur sa prochaine destination.

De retour de Chine, Neymar s'est rendu au centre d'entrainement du FC Barcelone ce mercredi 2 au matin. La star brésilienne du club barcelonais ne s'est cependant pas entraînée. Si elle était présente sur les lieux, c'était pour annoncer son départ du club à ses coéquipiers.

"Le joueur est venu s'entraîner comme prévu et a communiqué à ses coéquipiers qu'il s'en allait", a déclaré un porte-parole du club avant d'ajouter que, "l'entraîneur lui a donné l'autorisation de ne pas s'entraîner et d'aller s'occuper de son avenir".

Le joueur est arrivé le dernier ce mercredi sur le lieu de l'entrainement, à la périphérie de Barcelone.

Ces dernières semaines, de nombreux médias annonçaient le transfert de l'attaquant vers le PSG. Si cette hypothèse devient officielle, il s'agirait de l'opération financière la plus chère de toute l'histoire du football. En effet, rien que la clause libératoire de Neymar est de 222 millions d'euros.

Un transfert qui se concrétise? L'agent de l'attaquant, Wagner Ribeiro, a publié un cliché sur Twitter ce matin où il montre se trouver un Paris pour un rendez-vous de "travail".

Cependant rien n'est fait, la Ligue espagnole de football a annoncé qu'elle allait porter plainte contre le PSG, accusant le club parisien de "non respect des règles de fair-play financier imposées aux clubs". Le dirigeant de la ligue hispanique a également annoncé, lors d'une interview accordée au journal AS, que la Liga refuserait d'accepter les 222 millions d'euros du PSG, nécessaire à la rupture de la clause libératoire.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Neymar ne s'est pas entraîné ce matin, il s'est rendu à Barcelone pour annoncé son départ du Barça à ses coéquipiers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-