"Qui veut épouser mon fils?": un an de prison ferme pour Giuseppe Polimeno

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Qui veut épouser mon fils?": un an de prison ferme pour Giuseppe Polimeno

Publié le 02/08/2016 à 12:27 - Mise à jour à 12:45
©Giuseppe Polimeno/Facebook
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Giuseppe Polimeno va passer par la case prison. L'ex-star de téléréalité, révélée par l'émission "Qui veut épouser mon fils?", vient d'être condamné à deux ans d'emprisonnement dont un avec sursis pour violences et harcèlement sur son ex-compagne.

Rendu célèbre par sa participation à l'émission Qui veut épouser mon fils?, Guiseppe Polimeno traverse actuellement une mauvaise passe. Le tribunal correctionnel de Grasse (Alpes-Maritimes) l'a condamné, lundi 1er, à deux ans de prison dont un avec sursis ainsi qu'à 4.000 euros de dommages et intérêts. Pour rappel, l'ex-star de téléréalité avait été arrêtée le 4 juillet dernier et placé en détention provisoire. Son ex-compagne Hinda, avec qui il a un enfant, avait déposé plainte pour appels téléphoniques malveillants, menaces de mort, harcèlement et violences.

Lors de l'audience, son ancienne petite amie avait mis en lumière la personnalité instable de son ex. "Il n'accepte pas la rupture. J'ai perdu mon emploi de directrice dans une boutique de luxe sur la Croisette car il venait toute la journée m'insulter sur mon lieu de travail. Le scandale continuait ensuite en bas de ma résidence. Il jetait des pierres sur ma terrasse. Partout où j'allais, il était là", avait-elle raconté précisant avoir "vécu l'enfer pendant deux ans". "A mes yeux, c'est un monstre, il est dangereux pour les femmes".

Du côté de la défense, la version était tout autre. Selon Guiseppe Polimeno, décrit par un expert comme "narcissique, sans empathie, avec un côté caricatural et qui aime se mettre en scène", seul l'argent motivait son ex-compagne. Cette dernière, qui le considérait "comme une banque" selon ses dires, l'aurait filmé lors de son arrestation pour "vendre les images à la presse". Accusé de passer jusqu’à 131 coup de fils à Hinda en une seule journée, Giuseppe avait là aussi une explication: "c'était pour prendre des nouvelles de ma fille", avait-il expliqué confiant au passage avoir une addiction au téléphone: un problème "qu'il faut que je soigne". Ces explications n'ont toutefois pas convaincu les juges, d'autant que le prévenu avait déjà été condamné pour violences conjugales en 2014. 

Ce n'est pas la première star de téléréalité à faire un petit séjour derrière les barreaux. Révélée par l'émission Les Anges de la téléréalité, Nabilla Benattia, en couple avec Thomas Vergara, en a déjà fait l'expérience. Dans la nuit du 6 au 7 novembre 2014, une dispute sur fond de jalousie avait éclaté au sein du couple, qui logeait temporairement dans un appart-hôtel de Boulogne-Billancourt, près de Paris. Thomas Vergara avait été gravement blessé d'un coup de couteau au thorax. La starlette a été condamnée en mai dernier à deux ans d'emprisonnement, dont six mois ferme, mais aménageable.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Giuseppe Polimeno a été condamné à de la prison ferme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-