Tour de France 2017: Romain Bardet s'impose en patron, 3e victoire française de cette édition (photos+vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Tour de France 2017: Romain Bardet s'impose en patron, 3e victoire française de cette édition (photos+vidéo)

Publié le 13/07/2017 à 18:43 - Mise à jour le 14/07/2017 à 09:45
©Philippe Lopez/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

C'est une victoire pleine de panache qu'a offert le coureur d'AG2R La Mondiale, Romain Bardet, aux spectateurs du Tour de France. Il s'impose devant les favoris dans une 12e étape particulièrement difficile et éprouvante pour les organismes.

Le Tour de France était ce jeudi 13 dans les Pyrénées pour une 12e étape de 214,5 km, au départ de Pau avec un finish vertigineux à Peyragudes. Au programme: une grosse étape de montagne avec six ascensions dont deux cols de première catégorie et un classé hors catégorie. Celui du Port de Balès avec une pente de 7,7%. Les 50 derniers kilomètres étaient les plus difficiles avec des montées et des descentes successives. Dans le tout dernier kilomètre, après la fameuse flamme rouge, les coureurs se sont défiés dans une pente descendante de 16%. "Du jamais vu dans l'histoire du Tour" selon le directeur Christian Prudhomme.

Après plusieurs jours propices aux sprinteurs et une cinquième victoire de Marcel Kittel, c'était donc clairement une étape pour les grimpeurs qui se profilait.

Invité par le site de réservation hôtelière Fastbooking (groupe Accor), FranceSoir a pu assister à l'épreuve dans des conditions exceptionnelles. Et dès le village départ, où l'ambiance se partageait entre l'enthousiasme des badauds malgré une météo capricieuse et la concentration des staffs des coureurs, FranceSoir a eu comme un pressentiment...

Un indice?

Il semblait pourtant durant toute l’étape que la formation Sky de Chris Froome contrôlait la course d’une main de fer. Alors que la route n’a cessé de monter et de descendre sur les 50 derniers kilomètres avec le Port de Balès (11,7 km à 7,7 %) puis le Col de à Peyresourde (9,7 km à 7,8 %) avant la montée vers Peyragudes. Aucun coureur dangereux au classement général n’a tenté de surprendre le maillot jaune.

Il a fallu attendre le dernier kilomètre pour que la course s'emballe vraiment et que cela sourisse à Romain Bardet.

Il faut dire que le Français a été particulièrement méritant pendant cette journée, signant une victoire pleine de panache à Peyragudes, réussissant à s'extirper de ses deux concurrents pour la victoire finale, Fabio Aru et Rigoberto Uran, à une centaine de mètres de l'arrivée. Tout n'est pas perdu toutefois pour l'Italien qui parvient à ravir le maillot jaune à Chris Froome. Le Britannique, arrivé avec 22 secondes de retard sur Romain Bardet et 20 sur Fabio Aru, est désormais devancé de 6 secondes au général par le nouveau leader.

Le vainqueur du jour devient le 1er Français à s'imposer sur une étape du Tour trois années consécutives, après ses victoires à Saint-Jean-de-Maurienne (2015) et Saint-Gervais-Mont Blanc (2016), depuis Richard Virenque.

"C'est la troisième victoire en trois ans, je la savoure parce que cela signifie beaucoup pour moi et pour toute l'équipe. Maintenant nous sommes concentrés sur le classement général, avec comme objectif la victoire finale", a réagi le vainqueur, à chaud. Et d'ajouter, lucide: "Chris Froome reste encore quelqu'un de redoutable, et il a certainement encore l'équipe la plus forte sur le Tour de France… il reste encore beaucoup de route".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Romain Bardet, taille patron pour le 12e étape du Tour.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-