Attention aux escroqueries au paiement sans contact, en forte augmentation

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 24 juin 2021 - 13:33
Image
sans contact
Crédits
Unsplash
Un commerçant a détourné plus de 13 000 euros en arnaquant une vingtaine de clients
Unsplash

Avec la généralisation du paiement sans contact, les escroqueries se sont aussi répandues. Les démarches des vendeurs sont simples et profitent de l’inattention des clients. Lorsque vous payez avec la modalité sans contact, redoublez d’attention si vous ne voulez pas vous faire avoir !

Des fruits et légumes achetés beaucoup plus chers que leur prix réel

Comme le rapporte France Inter, un commerçant a détourné plus de 13 000 euros en arnaquant une vingtaine de clients. Ce vendeur de fruits et légumes itinérant utilisait son terminal de paiement pour ajouter un zéro sur la somme ou modifier le montant du prix lorsque son client était distrait et ne vérifiait pas le chiffre sur l’appareil à carte. Le terminal ne délivrait aucun ticket de confirmation, mais promettait d’envoyer un ticket dématérialisé par sms ou mail, ce qui empêchait le client de vérifier la facturation de son achat juste après avoir payé.

Par ailleurs, notons que la distance acceptée entre la carte et le terminal dépend du terminal lui-même. Autrement dit, plus le terminal de paiement est sophistiqué, plus il pourra détecter la carte bancaire de loin. Il suffit donc pour l'arnaqueur de s'approcher suffisamment près d'une carte pour lui voler jusqu'à 50€. Ainsi, si vous n'êtes pas équipés d'un étui anti-RFID ou toute autre protection contre les ondes, peut-être vaut-il mieux éviter les bains de foule.

Alors que la crise sanitaire a fait exploser les paiements sans contact, les banques ne veulent pas rembourser

En France la pandémie a fait accélérer l’adoption de l'usage des moyens de paiement dématérialisés, avec notamment une hausse "spectaculaire" du sans contact, selon la Banque de France. Dans ce contexte, les fraudes ont aussi augmenté, sans que les banques se soient forcement adaptées à ces nouveaux usages. Une victime d’escroquerie sur trois n'a pas été remboursée par sa banque, selon une enquête de l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir. Elle accompagne les consommateurs dans cette situation de plus en plus tendue avec les banques qui ne veulent pas rembourser les clients alléguant un manque de diligence de la part du consommateur.

À LIRE AUSSI

Image
Jus détox
Jus « détox » ou « superfruits » : des allégations nutritionnelles abusives ?
La DGCCRF met en garde contre l’utilisation abusive de termes tels que « détox », « source de vitamines » ou « superfruits » concernant les jus. Selon la répression de...
23 juin 2021 - 12:08
Société
Image
Frank McCourt
Le propriétaire de l'OM investit 100 millions de dollars pour un Internet au service des citoyens
L’Américain Frank McCourt, actuel propriétaire de l’Olympique de Marseille, a annoncé investir jusqu’à 100 millions de dollars pour développer une nouvelle plateforme ...
22 juin 2021 - 19:22
Société
Image
Une terrasse de brasserie fermée pour cause de pandémie de Covid-19 sur la place du Capitole à Toulouse, le 16 janvier 2021
Axa fait un geste envers les restaurateurs, sans vraiment convaincre
Après des mois de bras de fer avec ses clients restaurateurs victimes de la crise sanitaire, l'assureur Axa a fait un geste jeudi en annonçant une enveloppe de 300 mil...
10 juin 2021 - 11:22
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.