Carrefour: l'enseigne poursuivie par Bercy pour des pratiques commerciales abusives

Carrefour: l'enseigne poursuivie par Bercy pour des pratiques commerciales abusives

Publié le 10/11/2016 à 12:39 - Mise à jour à 13:05
©Thomas Samsom/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le ministère de l'Économie a annoncé, mercredi, assigner devant le tribunal de commerce l'enseigne Carrefour. En cause, des pratiques commerciales abusives vis-à-vis des fournisseurs du groupe.

Carrefour qui vient de terminer son mois anniversaire et avait annoncé des ventes au dessus de ses attentes se retrouve confrontée à une période moins heureuse. En effet, le ministère de l'Économie a assigné devant le tribunal de commerce l'enseigne française de consommation pour des pratiques commerciales abusives mercredi 9.

Un communiqué de Bercy concernant l'affaire affirme: "il est notamment reproché à Carrefour d'avoir exigé de ses fournisseurs, sans aucune contrepartie, une remise complémentaire de distribution d'un montant significatif, le versement de cette remise étant érigé en préalable à l'ouverture des négociations commerciales annuelles. Ces pratiques, qui sont contraires à la loi, sont susceptibles de déstabiliser l'équilibre économique de la filière, de fragiliser les entreprises industrielles et les producteurs agricoles, avec de possibles conséquences sur l'emploi ou, à terme, la diversité de l'offre".

Cette procédure menée par le ministère de l'Économie et des Finances fait suite à une enquête perpétrée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) lors de la précédente période de négociations commerciales. Cette enquête fait suite à une demande de l'ANIA, association des industries de l'agroalimentaire qui regroupe 16.000 entreprises, qui avait sommé Carrefour de donner des explications sur une pratique qui consiste à demander des remises significatives comme préparatoires aux négociations commerciales, dévoilait ainsi Le Figaro en février. 

Carrefour avait alors confirmé qu'une perquisition avait bien eu lieu ses locaux à Massy en raison d'une enquête sur certaines négociations commerciales. Le groupe avait alors précisé au Figaro qu'il attachait: "la plus grande importance à l'application de la réglementation en toutes circonstances. Si des manquements étaient avérés, le groupe Carrefour en tirera toutes les conséquences et prendra les mesures qui s'imposent".

En février dernier, l'Observatoire des négociations commerciales mis en place par l'ANIA recensait au moins 260 plaintes d'entreprises concernant les demandes abusives de Carrefour. Le communiqué de Bercy déclare également que: "plusieurs autres assignations sont envisagées dans les prochaines semaines pour mettre un terme et sanctionner les pratiques de plusieurs autres enseignes".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Carrefour a été assigné devant le tribunal de commerce pour des pratiques commerciales abusives.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-