Carte du déconfinement : les trois indicateurs qui feront basculer votre département du rouge au vert

Carte du déconfinement : les trois indicateurs qui feront basculer votre département du rouge au vert

Publié le 29/04/2020 à 10:19 - Mise à jour à 12:34
@Google maps
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
À partir de demain, votre département apparaîtra chaque jour en rouge ou en vert sur une carte de la Direction générale de la santé. En jeu : le déconfinement et ses conditions à partir du 11 mai. 
 
Une certaine forme de suspens va s’installer chaque soir pour les Français. Quelle sera la couleur de chaque département, en particulier à l’Est et au Nord, davantage touchés par l’épidémie de coronavirus ? Trois indicateurs serviront à la déterminer. 
 
La circulation du virus
 
Le premier de ces indicateurs est le nombre de cas de Covid-19 dans chaque département, en prenant en compte les patients hospitalisés et les nouvelles contaminations. Le niveau de circulation du virus sera donc la base de cette différenciation entre département. 
 
Le deuxième indicateur porte sur les capacités hospitalières et leurs tensions, en particulier les places dans les services de réanimation. Sur le plan national, 4600 personnes atteintes du Covid-19 étaient en réanimation hier. Si l’on ajoute les patients souffrant d’autres pathologies, les capacités « de base », soit 5000 lits, sont encore largement dépassées. 
 
Enfin, le plan du gouvernement s’appuie sur une vaste politique de tests (700 000 par semaine), mais aussi d’identification des cas contacts et d’isolement. Les médecins, les laboratoires, des « brigades sanitaires », notamment, seront mobilisés. La mise en place effective de ce plan au niveau départemental sera le troisième indicateur. 
 
Couleurs et conséquences 
 
Le 7 mai, les jeux seront faits. La carte de France sera figée et les mesures de déconfinement différentes selon que votre département sera en zone verte ou rouge. 
 
Ainsi, les collèges ne devraient pas rouvrir le 18 mai dans les zones rouges, de même que des espaces publics comme les parcs et jardins.
 
Ce mercredi matin sur France Info, le ministre de la Santé Olivier Véran n’a pas exclu que des mairies puissent fermer des écoles. En outre la circulation entre deux départements limitrophes mais d’une couleur différente, ne serait-ce que pour aller travailler, sera « fortement déconseillée ». 
 
Lire aussi : 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le sort des collégiens, notamment, dépendra de la couleur de leur département

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-