Congés payés et vacances, les Français y auront-ils droit en 2021 ?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Congés payés et vacances, les Français y auront-ils droit en 2021 ?

Publié le 25/11/2020 à 07:39
THOMAS COEX / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Les Françaises et les Français pourront fêter Noël en famille même si cela sera en comité restreint, mais une autre question se fait déjà jour : pourront-ils partir en vacances en 2021 ?

A quoi vont ressembler les prochaines périodes de vacances pour les salariés ? La question inquiète de nombreux chefs d’entreprise, notamment dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration. Pour les établissements fermés depuis le début du confinement – les discothèques n’ont pas pu rouvrir, certains restaurants ont renoncé à accueillir des clients après le premier déconfinement, …-, les salariés sont au chômage partiel depuis 8 mois et cela durera encore de nombreuses semaines.

Des compteurs de CP qui s’affolent et qui inquiètent

Avec 2.5 jours de congés payés par mois (pour un salarié à temps plein), même en période de chômage partiel, de nombreux salariés se retrouvent donc avec 20, 22 ou même 25 jours à poser en 2021. Et les jours acquis au titre de l’année 2021 viendront encore gonfler ces soldes.

Plus le temps passe, et plus la situation devient explosive.

Comment les entreprises, dont la trésorerie est mise à mal depuis le printemps dernier, pourront-elles financer les congés de leurs collaborateurs en juillet et aout prochain ? On ne pourra pas reprocher aux salariés de vouloir « souffler » après une période aussi anxiogène, tout comme on ne pourra pas pointer du doigt les chefs d’entreprise, ne pouvant pas financer ce droit au repos. Certains décrivent déjà la situation comme une « véritable bombe à retardement », et le gouvernement sera appelé, dans les semaines qui viennent, à prendre ses responsabilités, si les partenaires sociaux n’arrivent pas à s’entendre.

Entre la création d’un compte épargne temps, la possibilité dérogatoire d’imposer des congés à ses salariés ou la suppression de la 5ème semaine de CP, toutes les pistes sont sur la table ….

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


En restant fermés, les établissements ont du placer leurs salariés en chômage partiel

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-