Crise économique : les maires de France alertent sur l’état des finances des collectivités locales

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Crise économique : les maires de France alertent sur l’état des finances des collectivités locales

Publié le 04/12/2020 à 07:42
Alain JOCARD / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Déjà affectées avant la crise, les finances des collectivités locales ont été mises à rude épreuve avec la crise du coronavirus, et les élus craignent de ne pas pouvoir investir massivement pour relancer l’économie nationale.

Les maires de France tirent la sonnette d’alarme et avertissent les pouvoirs publics d’une situation qu’ils jugent dangereuse. C’est en présentant l’étude, réalisée par l’Association des Maires de France (AMF), la Banque Postale et la Banque des Territoires, que les responsables des collectivités locales ont détaillé les menaces pesant sur l’investissement en France.

Des collectivités locales déjà fragilisées avant la crise

Le rapport pointe déjà la situation difficile des territoires, qui ont dû faire face à la baisse continue des dotations de l’Etat. Alors que les nouvelles équipes municipales ont pris leur fonction en juin dernier, les anciennes ne peuvent que constater la baisse de leurs investissements durant la mandature précédente (2014-2019), une baisse chiffrée à 15.9 milliards d’euros.

La crise sanitaire de cette année 2020 n’a fait qu’amplifier une situation déjà difficile. 8 milliards d’euros, c’est le montant estimé des recettes perdues pour les collectivités locales depuis le début de la crise, des pertes qui ne sont compensées qu’en partie par l’Etat et qui pourraient encore s’aggraver dans les semaines et les mois à venir. Des recettes perdues ou décalées, une hausse des dépenses, les collectivités s’alarment de la situation qui risque de perdurer pour les années à venir, et les élus considèrent que 2022 apparaît être comme l’année la plus dangereuse.

Une menace pour la relance de l’économie

Et pointe alors une menace pour le plan de relance, qui repose en partie sur la massification de l’investissement public. Or, 70 % de ce dernier est réalisé par les collectivités territoriales, et la directrice du réseau des Banques de territoires, Mme Gisèle Rossat-Mignod met déjà en garde :

La relance de notre pays passera par deux choses : les entreprises et la capacité des collectivités territoriales à investir dans des projets de territoires.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :


Les maires de France sont en lien avec le gouvernement, ici une réunion en septembre 2020

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-