Fêtes de fin d’année : Marché de Noël, fête des lumières ….la magie de Noël survivra-t-elle au Covid ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fêtes de fin d’année : Marché de Noël, fête des lumières ….la magie de Noël survivra-t-elle au Covid ?

Publié le 07/10/2020 à 07:13
PATRICK HERTZOG / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

La question est sur toutes les lèvres. Pourra-t-on vivre ces instants féériques que sont la Fête des Lumières de Lyon, le marché de Noël de Strasbourg et tous les autres événements de cette fin d’année ?

Avec l’interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes voire même de 1.000 personnes, les grandes manifestations sont toutes annulées ou reportées depuis le printemps dernier. Déjà, les acteurs engagés craignent, que le durcissement actuel des règles sanitaires rend complexes les temps forts, qui marquent habituellement cette période de fin d’année.

Le marché de Noël de Strasbourg entièrement repensé

A Strasbourg, le compte à rebours a commencé. Le 28 novembre prochain, le marché de Noël devrait ouvrir ses portes, selon de nouvelles règles présentées le 02 octobre dernier aux forains. Et ces commerçants non sédentaires ont déjà fait entendre leurs protestations. Certes, contrairement à l’édition 2019, les check point piétons seront supprimés, mais respecter les contraintes sanitaires a amené à prendre de nouvelles mesures : 2 mètres minimum entre les chalets, des allées de circulation plus larges et l’obligation de se restaurer en respectant le protocole mis en place dans les restaurants.

Il ne sera plus possible de déambuler un verre de vin chaud à la main, mais toute consommation devra se faire à table dans des zones délimitées avec désinfection des tables entre chaque nouvelle arrivée. Avec deux millions de visiteurs en moyenne chaque année, le marché de Noël 2020 reste enfin suspendu à l’évolution de la situation sanitaire.

Du marché de Noël à la Fête des Lumières, une fin d’année remise en question

Si l’organisation des marchés de Noël en Alsace concentre l’attention des décideurs (les communes de Neuf-Brisach et de Grussenheim ont déjà décidé d’annuler l’édition 2020 de leur marché de Noël), c’est une autre manifestation d’ampleur qui inquiète du côté du Rhône : la Fête des Lumières.

Du 5 au 8 décembre prochain, cette édition 2020, préparée depuis des mois voire même des années, aurait dû attirer des millions de visiteurs, comme chaque année. En quelques mois, il faut repenser toute l’organisation de cette mise en lumière des richesses de l’ancienne capitale des Gaules, avec le respect de la distanciation mais aussi la gestion des flux de personnes. Un véritable casse-tête, auquel l’équipe municipale s’est attelée depuis plusieurs semaines.

Etendre la manifestation à un plus grand nombre de quartiers, ouvrir les parcs et les jardins à cette manifestation pour une meilleure gestion de ces flux. De leur côté, hôteliers et restaurateurs savent déjà que cette édition 2020 ne leur permettra pas de « sauver une saison 2020 plus que difficile ». Même Pascal Mailhos, préfet du Rhône estime que les conditions ne sont « pas tout à fait réunies » pour l’organisation de cette manifestation. Autant dire, que l’évolution de la situation reste au centre des décideurs lyonnais.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :


Le marché de Noël de Strasbourg pourra-t-il se tenir en 2020?

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-