Indiquer l’origine du lait sur l’étiquette n’est plus obligatoire, juge le Conseil d’État

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Indiquer l’origine du lait sur l’étiquette n’est plus obligatoire, juge le Conseil d’État

Publié le 15/03/2021 à 12:33
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Suite à une requête du groupe Lactalis, la plus haute juridiction de l’État a jugé illégal le décret gouvernemental imposant la mention de l'origine du lait sur les emballages, et l’a donc annulé.

 

Une requête du groupe Lactalis

C’est officiel : les groupes laitiers n’auront désormais plus à indiquer sur les emballages l’origine géographique de leur lait. Mercredi 10 mars, le Conseil d’État a annulé le décret gouvernemental qui imposait depuis le 1er janvier 2017 "l’indication de l’origine du lait ainsi que du lait et des viandes utilisées comme ingrédients dans des denrées alimentaires préemballées".

Jugeant le décret illégal, la plus haute juridiction du pays fait suite à une requête du géant Lactalis. Le leader mondial des produits laitiers avait demandé l’annulation de cette obligation, faisant valoir qu’elle était contraire au règlement du 25 octobre 2011 du Parlement européen et du Conseil de l'Union européenne concernant l'information des consommateurs sur les denrées alimentaires.

Pas de lien entre origine géographique et propriétés du lait

Pour justifier sa décision, le Conseil d’État s’est appuyé sur un jugement la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), qui a estimé le 1er octobre 2020 "qu’en application de ce règlement, les États membres peuvent imposer un tel étiquetage au nom de la protection des consommateurs à deux conditions": d’abord, "que la majorité des consommateurs attache une importance significative à cette information" et enfin qu'il existe un "lien avéré entre certaines propriétés d'une denrée alimentaire et son origine ou sa provenance. "Ces deux conditions, qui sont distinctes, doivent être remplies l'une et l'autre", a jugé le Conseil d’État.

Or, l’institution estime qu’il n’a pas été démontré de lien entre origine géographique et propriétés du lait. Elle justifie selon elle l'obligation d'étiquetage "uniquement par l'importance que la majorité des consommateurs attache, d'après des sondages, à l'existence d'une information sur l'origine ou la provenance du lait".

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bouteilles de lait

Newsletter





Commentaires

-