Jean-Yves Le Drian dément l'officialisation de la vente de Rafale à l'Egypte

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Jean-Yves Le Drian dément l'officialisation de la vente de Rafale à l'Egypte

Publié le 10/02/2015 à 15:32 - Mise à jour à 20:44
©Michael Bulhozer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

L'officialisation de la vente de Rafale à l'Egypte a été démenti par le ministre de la Défense. Ce contrat concerne la vente de 24 avions de combat et d'une frégate Fremm.

La vente des avions de combat Rafale c'est un peu l'arlésienne de l'économie de l'arment français. Alors que la signature d'un contrat de vente de 24 de ces avions produit par Dassault Aviation à l'Egypte semble se dessiner, le ministre de la Défense a rappelé ce mardi que rien n'était fait. En effet, Jean-Yves Le Drian a tenu à préciser dimanche 8 "qu'il y a effectivement des discussions assez avancées avec l'Egypte, mais elles ne sont pas conclues! Je prends donc beaucoup de précautions sur ce point. Je ne peux pas en dire plus. J'espère que ça se fera".

Ce mardi, le magazine Challenges livrait les confidences de proches du ministre de la Défense qui expliquait que "contrairement aux informations relayées sur une approbation ou une signature de l'offre française par le président égyptien, aucune officialisation, signature ni approbation de cette offre n'a été émise au Caire".

Vendredi dernier, le journal Les Echos évoquait la négociation d'un contrat de 24 avions de combat Rafale et d'une frégate multimissions Fremm pour un montant global de 5 à 6 milliards d'euros. Le quotidien Le Monde explique ce mardi que le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, aurait approuvé lundi soir la conclusion de cet accord.

Le ministère français de l’Economie et des finances aurait consenti à ce que l’assureur-crédit Coface offre la garantie de cette opération à hauteur de 50 %. L’Egypte souhaitait en premier lieu que la France s’engage à garantir entre 80 et 90 % du montant des contrats hormis l’acompte de 500 millions d'euros réglé par Le Caire, demande que Paris a catégoriquement rejetée.

Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, aurait personnellement demandé à François Hollande que cet achat et la livraison des avions de combat soit fait rapidement afin qu'ils puissent défiler lors de l'inauguration de l'élargissement du canal de Suez prévu pour 2018.

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La vente de 24 avions Rafale à l'Egypte n'est pas encore officialisée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-