La Commission européenne conclut un accord sur la fabrication de 325 millions de doses de vaccins en cas de future pandémie

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 03 juillet 2023 - 15:30
Image
seringue
Crédits
Photo de Diana Polekhina sur unsplash.com
Un accord conclu avec la Commission européenne souhaite garantir l'approvisionnement en vaccins, en cas de nouvelle urgence sanitaire.
Photo de Diana Polekhina sur unsplash.com

VACCINS/CONTRATS - Selon Reuters, la Commission européenne vient de conclure un accord avec plusieurs laboratoires pharmaceutiques, dont Pfizer, afin d’assurer la fabrication de vaccins en cas de future pandémie mondiale. Il s’agit de garantir la capacité de production de 325 millions de doses par an. La Commission européenne souhaite ainsi se préparer aux futures urgences sanitaires mondiales. 

D’après la dépêche, publiée le 30 juin dernier par l’agence de presse, l’accord en question ne concerne pas les commandes de vaccins anti-Covid-19. Mais il couvre la possibilité de fabriquer à la fois des vaccins à base d'ARNm (comme le Comirnaty de Pfizer), de protéines recombinantes (comme le Nuvaxovid de Novavax) et d’adénovirus (dit par vecteur, tel le Vaxzevria d’AstraZeneca).

L'accord garantit que les laboratoires soient prêts à répondre à une éventuelle crise sanitaire en maintenant leurs installations à jour et en surveillant leurs chaînes d'approvisionnement, selon la dépêche de Reuters"Y compris en stockant si nécessaire", a déclaré Bruxelles, ce qui permettrait aux entreprises de "démarrer rapidement la production" en cas d'urgence. 

Manque de transparence

La Commission a sélectionné les usines de Pfizer basées en Irlande et en Belgique pour assurer la production de vaccins de type ARNm. Les sociétés espagnoles Reig Jofre et Laboratorios Hipra SA seront en charge de la production de vaccins à base de protéines recombinantes. La fabrication de vaccins à base d’adénovirus sera garantie par la société néerlandaise Bilthoven Biologicals B.V. Ni les entreprises concernées, ni l'UE, n'ont divulgué les détails financiers de l'accord, dans un contexte patent de manque de transparence en la matière. 

Du côté des industriels, le laboratoire Pfizer a déclaré "comprendre le besoin urgent d'une meilleure préparation à la pandémie et d'une meilleure planification de la réponse et a pris plusieurs mesures clés pour se préparer à d'éventuelles épidémies mondiales", sans pour autant détailler les mesures en question. Reig Jofre a précisé à Reuters que ce marché est conclu avec l'Union européenne pour une durée de 4 ans, avec la possibilité de le prolonger pour une durée maximale de 8 ans.

À LIRE AUSSI

Image
ue pfizer
SMS échangés entre Ursula von der Leyen et Albert Bourla : le New York Times en quête de transparence 
SCANDALE - Le New York Times attaque la Commission européenne en justice afin de la contraindre à publier les SMS échangés entre sa présidente Ursula von der Leyen et ...
16 février 2023 - 00:53
Société
Image
Bourla Pfizer von der Leyen
Affaire des SMS échangés entre Ursula von der Leyen et Pfizer : le pourvoi demandé par l’association Bon Sens jugé recevable par le Conseil d’État
JUSTICE – L'association Bon Sens publie ce vendredi 17 février 2023 un communiqué (english version) au sujet de deux procédures menées par l’association dont la missio...
17 février 2023 - 17:49
Opinions
Image
von der Leyen
Affaire Ursula von der Leyen : quand les médias français méprisent le devoir d’informer
JUSTICE - Après une plainte pénale déposée en Belgique contre la présidente de la Commission européenne, l’affaire dite des SMS prend une nouvelle tournure. Le juge ch...
25 avril 2023 - 15:00
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.