La France vivra à crédit à compter de ce lundi soir

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La France vivra à crédit à compter de ce lundi soir

Publié le 09/11/2015 à 10:50 - Mise à jour à 11:14
©Terra Nova/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A partir de ce lundi soir, la France aura dépensé la totalité de ses recettes annuelles et vivra à crédit pendant les 53 jours restants de l'année 2015, selon un rapport de l'Institut économique Molinari. Seuls quatre pays dans l'Union européenne pourront terminer l'année sans emprunter.

La France vivra à crédit à compter de ce lundi soir 9 novembre, selon l'Institut économique Molinari qui a réalisé une étude auprès des 28 Etats membres de l'Union européenne. La France rejoindra donc la Slovénie qui vit à crédit depuis 5 jours et des pays comme le Portugal, l'Espagne, la Croatie ou la Bulgarie, qui ont terminé de dépenser la totalité de leurs recettes annuelles au mois d'octobre.

L'Hexagone aura donc utilisé ses 390 milliards d'euros de recettes en novembre et gonflera ses 2.100 milliards d'euros de dette pour terminer l'année, tout comme la Grèce, l'Italie, la Pologne ou encore l'Irlande.

"L'administration centrale française a dépensé toutes ses recettes annuelles 53 jours avant la fin de l'année", précise le rapport. "Elle est dans 1/4 des pays qui équilibrent le moins bien ses comptes".

Comme le révèle le rapport de l'Institut, seuls l'Allemagne, la Lituanie, le Danemark et l'Estonie sont excédentaires, c'est à dire capables de finir l'année sans emprunter, avec "des excédents allant de 8 à 5 jours de dépenses. Leurs recettes de l’année leur permettent de financer toutes les dépenses de l’année en cours et de se désendetter".

Selon l'Insitut, Chypre est le pays qui "présente le plus grand déséquilibre. Les recettes de son administration centrale sont consommées en totalité dès le 12 octobre, 81 jours avant la fin de l’année".  Parmi les pays incapables de finir l'année en ce financant avec leurs propres recettes, le "Luxembourg est le moins déséquilibré avec des recettes permettant de tenir jusqu’au 26 décembre, soit 5 jours avant la fin de l’année".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En 2015, la France aura dépensé toutes ses recettes annuelles 53 jours avant la fin de l'année.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-