La justice contraint Amazon à limiter son activité

La justice contraint Amazon à limiter son activité

Publié le 15/04/2020 à 08:07 - Mise à jour à 08:13
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Amazon France sommé de ne plus vendre que des produits essentiels, à savoir alimentaires, d’hygiène et médicaux : le tribunal judiciaire de Nanterre a rendu sa décision hier et la condamnation prend effet immédiatement. 
 
Elle fait suite à une plainte déposée par le syndicat SUD Commerce qui estime que le géant de la vente en ligne n’a pas suffisamment protégé la santé de ses salariés durant la période de confinement. Une constatation appuyée par des visites de l’Inspection du travail sur quatre des six sites logistiques Amazon France, et donc, désormais, par la justice. 
 
Exit, donc, les commandes de smartphones, d’ordinateurs et autres jeux pour enfants. Amazon doit se contenter de vendre des produits essentiels sous peine d’une astreinte fixée à un million d’euros par jour. Ces produits essentiels représentaient jusqu’à présent, selon SUD Commerce, « 10 % des livraisons effectuées ». 
 
Amazon se défend
 
Mais tout n’est pas si limpide. Tout d’abord, la condamnation ne concerne qu’Amazon France, elle n’affecte donc pas, à priori, les produits envoyés par les filiales étrangères du géant. Ensuite, Amazon est aussi une marketplace, en quelque sorte une vitrine pour d’autres entreprises qui expédient directement leurs marchandises. A quel degré la marketplace sera-t-elle affectée ? On ne le sait pas encore. 
 
« Rien n’est plus important que la sécurité de nos collaborateurs », se défend de son côté Amazon France, par ailleurs sommée par le tribunal judiciaire de Nanterre de renforcer la sécurité sur ses sites logistiques.
 
Dans un communiqué, l’entreprise se déclare logiquement « en désaccord avec la décision rendue » et précise : « Nous évaluons actuellement ses implications pour nos sites logistiques français ».
 

 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Amazon France doit limiter son activité et protéger ses salariés

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-