La nouvelle règle de confidentialité d’Apple inquiète Google et Facebook

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La nouvelle règle de confidentialité d’Apple inquiète Google et Facebook

Publié le 03/05/2021 à 21:44
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Dès ce lundi 3 mai, les propriétaires d’iPhone devront donner leur accord sur chaque application, concernant la collecte et le traçage de leurs données durant leur navigation. Un changement de paradigme qui ne plaît pas à Facebook, qui fonctionne justement sur ce système de publicités ciblées.

Des données en échange de la publicité ciblée

La publicité ciblée va-t-elle entraîner une guerre entre géants du web ? C’est ce que laisse craindre une mise à jour d’Apple qui pourrait bien mettre à mal l’écosystème publicitaire utilisé par Facebook et Google. Dès ce lundi 3 mai, en téléchargeant la nouvelle version 14.5 d'iOS, les propriétaires d’iPhone auront le choix : celui d’accepter ou de refuser, pour chaque application qu’ils ouvriront, de voir leurs données de navigation compilées d’un site à l’autre pour ensuite être utilisées à des fins publicitaires. Si pour les utilisateurs, il s’agit simplement d’appuyer sur un bouton avant de poursuivre leur navigation, pour Google et Facebook, le déploiement à grande échelle de cette fonctionnalité, appelée ATT (App Tracking Transparency), est lourde de conséquences. En effet, contrairement à Apple qui a bâti sa fortune en commercialisant smartphones, ordinateurs, tablettes et autres montres connectées, les deux autres géants de la Silicon Valley offrent aux utilisateurs des services gratuits, en contrepartie de leurs données personnelles, qu’ils utilisent ensuite pour adresser des publicités ciblées.

Déjà depuis septembre, les éditeurs d'applications développées sous iOS, avaient la possibilité de demander aux utilisateurs s’ils pouvaient récolter et utiliser leurs données, en échange de la poursuite de la navigation. Cela est désormais une obligation.

Le patron de Facebook en colère contre Apple

Dans un article publié sur son blog, le spécialiste du marketing web, Benjamin Seufert, estime que « toute l'économie des applis mobiles, et même une grande partie de la publicité numérique, va être bouleversée par cette politique de confidentialité, qui modifie fondamentalement la façon dont la publicité mobile est mesurée et ciblée ». En effet, de nombreuses applications craignent que les utilisateurs s’opposent au traçage de leurs données et mettent ainsi à mal leur économie.

C’est le cas de Facebook, qui a décidé de contre-attaquer. En janvier dernier, lors d’une conférence, son fondateur Mark Zuckerberg a déclaré qu’ « Apple se comportait de façon anti-compétitive ». « De nombreuses PME ne pourront plus cibler leurs clients avec des pubs personnalisées. Apple peut dire qu'ils font ça pour aider les gens mais cela sert clairement leurs intérêts. » Il a d’ailleurs indiqué que même en cas de refus de traçage, les utilisateurs de Facebook et d’Instagram continueront à recevoir des annonces personnalisées.

De son côté, le patron d’Apple Tim Cook s’est défendu en arguant qu’il « donnait le choix aux utilisateurs ». « Si aujourd’hui vous conceviez un système d’exploitation à partir de zéro, vous le feriez de cette manière, c’est évident », a-t-il déclaré en avril dans une interview accordée au New York Times.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




An Apple a day...

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-