L’aide aux travailleurs précaires prolongée de trois mois

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L’aide aux travailleurs précaires prolongée de trois mois

Publié le 16/02/2021 à 09:34 - Mise à jour à 09:41
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

« L’aide exceptionnelle créée en novembre pour les travailleurs précaires est prolongée jusqu’en mai 2021. » L’annonce d’Elisabeth Borne, ministre du Travail, apparait comme une bouée de sauvetage pour tous les travailleurs précaires touchés par la crise sanitaire.

Quelle est cette aide ?

L’aide exceptionnelle permet de garantir un revenu minimum de 900 euros net mensuel. Depuis novembre, 400 000 personnes ont pu la toucher, « parmi lesquelles 165 000 jeunes de moins de 30 ans », a précisé le ministère. « Avec cette prolongation, ils pourront donc bénéficier d'un revenu minimum mensuel garanti par l'État de 900 euros pendant 7 mois », a indiqué la ministre du Travail, en parlant des travailleurs précaires.  

Qui peut en bénéficier ?

Les travailleurs précaires qui alternent période de travail et période de chômage sont concernés par cette garantie de ressources : les travailleurs de l’événementiel, les saisonniers, les intérimaires…

Pour toucher cette aide, quelques conditions :

  • Avoir travaillé pendant 138 jours en 2019 (70 % de l’activité doit avoir été effectuée en CDD ou intérim)
  • S’être actualisé tous les mois auprès de Pôle Emploi
  • Le montant de vos indemnisations journalières Pôle Emploi ne doit pas dépasser 33 euros.
  • A cause de la crise sanitaire « vous n'avez pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger vos droits au chômage »

Si vous remplissez ces conditions, Pôle Emploi vous versera automatiquement l’aide. Vous n’avez aucune démarche à entreprendre. Si besoin, l’organisme vous sollicitera pour compléter votre dossier.

Attention, l’aide prend en compte l’ensemble de vos ressources, c’est-à-dire vos revenus et les différentes allocations que vous touchez. Si vous touchez 300 euros de revenus/allocations, l’aide versée sera de 600 euros.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


© Bertrand GUAY / AFP/Archives

Newsletter





Commentaires

-