Le Français Accor dépose une plainte contre le site de réservation Booking

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le Français Accor dépose une plainte contre le site de réservation Booking

Publié le 24/02/2015 à 09:51 - Mise à jour à 11:31
©Kacper Pempel/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): EB
-A +A

Le groupe hôtelier Accor a déposé une plainte pour abus de position dominante contre le site de réservation hôtelière Booking.com.

Accor hausse le ton. Le géant hôtelier a déposé lundi 23 février une plainte contre le site de réservation hôtelière Booking.com auprès de l'autorité de la concurrence. Selon des informations du Figaro, la plainte vise un abus de position dominante dans les réservations d'hôtels en ligne. L’avis est attendu fin mars.

Cette plainte intervient dans un contexte particulier pour le secteur de l’hôtellerie. Booking.com, qui ne facture pas, en principe, de frais de réservation à ses clients, finance ses activités en prélevant des commissions aux fournisseurs d'hébergement. Le site et ses concurrents, sont devenus indispensable pour la croissance du secteur. Mais l'importance des commissions qu'ils prélèvent menace également son équilibre économique à moyen terme.

En 2013, ulcérée par les pratiques de Booking et d’Expedia, la principale organisation de l’hôtellerie, l’UMIH, avait déjà saisi l’autorité de la concurrence. Ces sites sont également dans le viseur d’autres agences de la concurrence européenne.

Acculé de toute part, Booking, qui détiendrait les deux tiers du marché français de la réservation en ligne,  avait alors promis des concessions, renonçant notamment à obliger ses hôteliers en contrat à proposer les mêmes tarifs à l'ensemble des plateformes de réservation en ligne. 

Insuffisant pour Accor et ses 15 marques (dont Sofitel, Pullman, Novotel, Mercure ou Ibis), qui joint donc officiellement sa plainte à celles des syndicats hôteliers.

Coïncidence ou non, ce dépôt de plainte intervient à la veille de la première conférence de presse de Booking.com en France. Le groupe, créé il y a 18 ans et désormais traduit en 41 langues, doit y présenter une nouvelle application de réservation en ligne.

 

Auteur(s): EB

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le groupe hôtelier Accor dénonce l'importance des commissions prélevées par Booking.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-