Impôts prélevés à la source: au tour des employés à domicile

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Impôts prélevés à la source: au tour des employés à domicile

Publié le 19/12/2019 à 09:00 - Mise à jour à 11:00
© MYCHELE DANIAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Les employés à domicile passent au prélèvement de l’impôt à la source dès le 1er janvier. Un dispositif géré par le Centre national Cesu et Pajemploi.  
 
Femmes de ménage, nourrices, jardiniers… En janvier, le prélèvement à la source va s’appliquer pour les employés à domicile. Les organismes chargés de la gestion des chèques emploi-service universels, le Cesu, et du paiement des assistantes maternelles agréés et des gardes d’enfants à domicile, la Paje, ont finalisé le dispositif. 
 
Le prélèvement à la source en pratique 
 
Les employés à domicile passent donc au prélèvement à la source au 1er janvier. Des acomptes sur les revenus déclarés pour 2018 ont été prélevés entre septembre et décembre. L’administration fiscale a calculé le taux auquel est soumis chaque employé. Le reste de l’impôt dû sera prélevé en 2020, avec des mesures d’étalement puisque les nounous et autres aides à domicile devront s’acquitter en même temps de l’impôt à la source. 
 
Pour les personnes qui ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu, c'est le statu-quo. L’administration fiscale a en effet communiqué un taux à 0 % aux organismes gestionnaires. 
 
 
 
Deux possibilités pour les employeurs
 
Cette disposition ne change pas grand-chose pour les particuliers employeurs. En effet, le Cesu d’une part, et la Paje d’autre part vont se charger de récupérer l’impôt et de le reverser à l’administration fiscale. Tout au moins pour les employeurs qui sont passés à l’offre Cesu+ ou Pajemploi+ pour les assistants maternels. ^^^^^^^^^-^
 
Dans ce cas, les particuliers employeurs n’ont qu’à déclarer, comme à leur habitude, la rémunération de leur employé. Le salaire net sera prélevé sur leur compte bancaire et les organismes se chargeront du reste.
 
Les personnes qui n’ont pas adhéré à ces services dans le courant de l’année 2019 devront verser à  leur employé la rémunération nette, amputée donc du montant de l’impôt. Elle est indiquée au moment de l’enregistrement du paiement. Pajemploi ou le Cesu prélèveront ensuite sur leur compte bancaire le montant de l’impôt, en même temps que les cotisations. 
 
C’est le principe des vases communicants : la somme due au titre de l’impôt sera enlevée du salaire mais ajoutée aux cotisations. En revanche, ce prélèvement à la source n’a aucun impact sur le crédit d’impôt « services à la personne » auquel ont droit certains employeurs, par exemple pour la garde d’enfants de moins de 6 ans. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les assistantes maternelles agrées concernées par le prélèvement à la source

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-