Hausse de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) : elle augmente mais pas pour tout le monde

Hausse de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) : elle augmente mais pas pour tout le monde

Publié le 28/10/2019 à 15:35
© Kenzo TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
L’Allocation aux Adultes Handicapés est revalorisée de 40€ à partir du 1er novembre. Mais un quart des bénéficiaires qui vivent en couple devront s’en passer.
 
Comme cela avait été annoncé par le gouvernement, et par décret en date du 11 octobre, l’Allocation aux Adultes Handicapés est revalorisée : elle passe à 900€ mensuels au 1er novembre pour une personne seule. Cette augmentation de 40€ fait suite à une première revalorisation, appliquée en 2018 pour un montant de 50€ supplémentaires. 
 
Ces mesures, promesse de campagne d’Emmanuel Macron, visent clairement à « améliorer le pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap ». C’est d’ailleurs écrit en toutes lettres sur le site du secrétariat d’État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées. Effectivement, 1,1 million d’allocataires vont profiter de ce coup de pouce. 
 
 
 
« L’AAH est une prestation de solidarité servie sous condition de ressources, précise le secrétariat d’État dans un communiqué. Si le bénéficiaire dispose de ressources personnelles ou s’il peut compter sur le soutien financier des autres membres de son foyer, la priorité doit être donnée à la mobilisation préalable de ces ressources ». 
 
Des allocataires en couple privés d’augmentation
 
Cependant, certains adultes handicapés n’auront droit qu’à une revalorisation inférieure, tandis que d’autres, 67 500 pour être précis, devront tout bonnement s’en passer. Il s’agit des personnes en couple, mariées, pacsées ou en concubinage. Cette différence de traitement tient à un autre paragraphe du décret : la prise en compte du niveau de ressources du couple. 
 
Le revenu annuel maximum varie ainsi de 19 505€ pour un couple sans enfant à charge à 40 145€ pour un couple avec quatre enfants. Jusqu’à présent, un membre pouvait prétendre à l’AAH si les ressources du couple n’excédaient pas 1,89 fois le plafond annuel maximal pour une personne seule. Le Code de la sécurité sociale ayant modifié par le décret du 11 octobre, les ressources devront désormais être limitées à 1,81 fois le plafond. 
 
Passage automatique à la retraite
 
Le secrétariat d’État auprès des Personnes handicapées a annoncé une autre mesure concernant l’AAH, qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020. Pour éviter des démarches administratives et surtout une absence temporaire de ressources, le passage de l’allocation à la retraite se fera automatiquement à l’âge légal de départ, c’est à dire 62 ans à taux plein. 
 
L’Allocation aux Adultes Handicapés est versée aux personnes de plus de 20 ans, ou de plus de 16 ans pour les personnes qui ne sont plus à la charge de leurs parents, atteintes d’un taux d’incapacité de 80 %. Elle peut également être accordée, en l’occurrence par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées), pour un taux d’incapacité compris entre 50 et 79 %, accompagné d’une « restriction substantielle et durable de l’accès à l’emploi ».
 
A lire aussi :

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une deuxième revalorisation en deux ans pour l'AAH

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-