Les banques européennes rongées par le Covid

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les banques européennes rongées par le Covid

Publié le 21/04/2021 à 16:23
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Philippe Simonnot, journaliste pour FranceSoir
-A +A

CHRONIQUE - On connaît maintenant le résultat du test qu’ont fait subir les autorités européennes aux banques du Vieux Continent. Pas rassurant !

En effet, leur capacité de résistance à la crise a baissé de manière significative. Plus encore : après pas moins de 200 visites sur place, les pions de la Banque centrale européenne ont recensé plus de 5000 lacunes sur la façon dont les banques sous surveillance évaluent leurs actifs risqués. Ces actifs douteux sont principalement des prêts accordés aux ménages et entreprises. D’après les calculs de ces inspecteurs, ces actifs auraient augmenté de 12%.

La Banque centrale européenne n'a pas détaillé les résultats de son enquête par banque ou par pays. Discrétion oblige : si le moindre doute s’installait sur telle ou telle banque, on pourrait s’attendre à une ruée de leurs clients pour retirer leurs dépôts. Comme on le sait, des banques italiennes ont été particulièrement fragilisées par la crise.

Il eût été bien étonnant que les banques ne soient pas elles aussi minées par les conséquences économiques de la pandémie. Mais ce qui aggrave la situation européenne, c’est le fait que le système bancaire a depuis longtemps un rôle beaucoup plus important vis-à-vis des entreprises sur le Vieux Continent qu’aux Etats-Unis. Alors que les firmes américaines s’adressent plus souvent directement aux marchés financiers quand elles ont besoin de fonds propres pour investir, les entreprises européennes s’adressent plutôt à leurs banques pour financer leurs investissements. Le résultat est que leurs difficultés fragilisent davantage le système bancaire, et réciproquement, des banques européennes à la peine ont plus de réticence à venir au secours des entreprises en difficulté. Des patrons en mal de trésorerie s’en plaignent tous les jours que Dieu fait.

Au sommet du système bancaire du Vieux Continent, la Banque centrale européenne occupe donc logiquement une place beaucoup plus importante que la banque centrale américaine dans celui des États-Unis – ce qui ne fait qu’aggraver l’ankylose économique de l’Europe, comme on peut le vérifier une fois de plus aujourd'hui.

Auteur(s): Philippe Simonnot, journaliste pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




BCE

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-