Les loyers commerciaux : des impayés qui posent question !

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Les loyers commerciaux : des impayés qui posent question !

Publié le 17/06/2020 à 08:45 - Mise à jour à 11:04
Martin BUREAU / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Avec une fermeture brutale de leur point de vente, un grand nombre d’entreprises s’est dispensé de payer les loyers commerciaux. Aujourd’hui, les bailleurs ne sont pas tous d’accord pour supporter seuls ce surcout.

« Quoi qu’il en coûte », il faudra soutenir l’économie française et les entreprises. Le mot d’ordre avait été  lancé par le président de la République en personne aux premières heures du confinement. L’Etat aidait les entreprises à réduire leurs charges au maximum afin de pouvoir faire face à cette crise exceptionnelle. Les loyers commerciaux des entreprises, contraintes de baisser le rideau, ne devaient pas être payés entendait-on du côté du gouvernement.

Une situation difficile pour tous y compris les bailleurs de locaux professionnels

Trois mois après, la question de ces loyers est toujours en suspens. Car les bailleurs privés ont bien entendu les appels à la bienveillance lancés par le gouvernement. Certains ont accepté de négocier au cas par cas avec les commerçants concernés, alors que d’autres se sont montrés plus réticents. Un guide des bonnes pratiques a été éditée par le gouvernement, mais aucune mesure contraignante n’est venue clarifier la situation.

Or sans recettes pendant près de deux mois et avec une reprise lente, les entreprises redoutent cette épée de Damoclès autour de leur tête : annulation des loyers, report, échéancier, fonds d’abondement des assurances, …. Toutes les pistes sont sur la table, mais les commerçants préviennent, qu’en cas d’échec des négociations, la situation deviendrait périlleuse pour un grand nombre d’entre-eux. La Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) a même pointé la responsabilité de l’Etat dans le choix de la fermeture des magasins, réclamant ainsi dans un communiqué de presse que le gouvernement doit

« faire en sorte qu'une solution soit trouvée dans les plus brefs délais afin d'éviter nombre de faillites de PME »

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pendant deux mois, les commerces ont du rester fermés

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-