Les soldes d’été décalés au 15 juillet

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Les soldes d’été décalés au 15 juillet

Publié le 17/06/2020 à 08:59 - Mise à jour à 11:17
JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Bercy annonce le report des soldes d’été « en raison des difficultés économiques rencontrées par les commerçants suite à la crise sanitaire du coronavirus ».
 
Les soldes débuteront donc le 15 juillet, au lieu du 24 juin, dans l’ensemble des départements métropolitains, mais également à Mayotte, à Saint-Pierre-et-Miquelon et en Guyane. Ils s’étendront sur quatre semaines, soit jusqu’au mardi 11 août. 
 
Cette échéance de la mi-juillet concerne également les départements dans lesquels la période des soldes est traditionnellement décalée, les Alpes-Maritimes, la Corse ou encore les Pyrénées-Orientales. 
 
En revanche, dates changent pour l’outre-mer : les soldes se dérouleront plus tard à la Réunion (du 5 septembre au 2 octobre), en Guadeloupe (du 26 septembre au 23 octobre), en Martinique (du 1er au 28 octobre), à Saint-Martin et Saint-Barthélémy (du 10 octobre au 6 novembre).
 
Pour les petits commerçants
 
Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire avait expliqué sur RTL avoir pris cette décision pour « permettre aux petits commerçants de reconstituer leur trésorerie ». Ajoutant : « Je sais que cela peut créer des difficultés pour d’autres grandes enseignes, mais je pense qu’il est légitime de soutenir dans ces moments très particuliers ceux qui sont les plus faibles ». 
 
« Je pense que c’est une question d’efficacité économique, mais aussi de justice »
 
Les consommateurs de métropole devront donc patienter un mois supplémentaire par rapport aux dates initialement prévues pour faire de bonnes affaires. La durée a en outre été réduite de six à quatre semaines. Rien à voir avec le coronavirus : elle a été entérinée par la loi Pacte relative à la croissance et à la transformation des entreprises de mai 2019 et est entrée en vigueur au 1er janvier.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour le ministre, il faut d'abord que les commerçants reconstituent leur trésorerie

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-