Marché de Noël de Strasbourg annulé, la féérie des fêtes de fin d’année s’assombrit un peu plus !

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 23 octobre 2020 - 17:20
Image
Le marché de Noël de Strasbourg
Crédits
PATRICK HERTZOG / AFP
Le marché de Noël 2020 n'aura pas lieu à Strasbourg .....
PATRICK HERTZOG / AFP

En annonçant l’annulation du marché de Noël de Strasbourg, Mme Baseghian Jeanne a ouvert la voie à ce qui pourrait bien ressembler à un assombrissement de la féérie de fin d’année.

 

En annonçant le durcissement des règles sanitaires pour endiguer l’épidémie de coronavirus, le Premier Ministre a, au cours de son intervention de jeudi, prévu une période difficile pour les semaines à venir. La question se posait déjà il y a quelques jours quant à la survivance de l’esprit de Noël en cette année 2020, et ces annonces n’ont fait que précipiter des décisions, déjà évoquées par France Soir il y a plusieurs jours.

 

Le marché de Noël de Strasbourg annulé …

 Quelques heures après l’intervention du Premier ministre, Mme Baseghian Jeanne, maire de Strasbourg, annonçait la suppression du marché de Noël. Certes, elle a confirmé que le grand sapin serait bien installé sur la place Kléber, et que des illuminations tenteront de conserver le lustre de la Capitale alsacienne de Noël, mais aucun des 300 chalets ne sera installé.

En 450 ans d’existence, le marché de Noël de Strasbourg n’avait été annulé qu’une seule fois, en 1939. Autant dire que le coup est rude pour la population mais aussi (et surtout) pour les forains et autres exposants. Ces acteurs seront reçus dans les prochaines heures par la municipalité.

En annulant son marché de Noël, Strasbourg est la première grande ville à prendre une décision irrévocable, mais elle devrait être suivie par d’autres. A Colmar, la décision finale sera prise le 30 octobre prochain. En Moselle, le marché de Noël de Metz pourrait être une victime collatérale de l’annulation strasbourgeoise. En effet, le 16 octobre dernier, Laurent Touvet, préfet de la Moselle, expliquait :

« Il y aura une comparaison avec les départements voisins et avec les marchés de Noël réputés comme Strasbourg, Colmar ou Reims. Si nous devions être les seuls à en organiser un, on pourrait imaginer qu’il y aurait un risque d’affluence très importante de tous les clients déçus… ce qui accroitrait les risques ici »

La fête des Lumières, dernière grande manifestation prévue en fin d’année ?

Alors que la magie de Noël risque donc d’être fortement atténuée cette année, c’est une fois encore, vers la ville de Lyon que se tourne tous les regards. Outre les marchés de Noël (celui de Lyon a déjà été annulée), la fin d’année est traditionnellement marquée par la Fête des Lumières de l’ancienne capitale des Gaules. Grégory Doucet, maire de Lyon, a dû démentir les rumeurs d’annulation de l’édition 2020, en réaffirmant que la  décision serait prise à ma mi-novembre.

À LIRE AUSSI

Image
Patrouille de gendarmes dans le centre de Montpellier le 17 octobre 2020 pour vérifier le respect du couvre-feu
Annonces de Jean Castex sur la Covid-19 : 54 départements et 46 millions de Français sous couvre-feu
A partir de vendredi minuit et pour au moins six semaines, le couvre-feu de 21 heures à 6 heures concernera 38 nouveaux départements, les départements des métropoles d...
22 octobre 2020 - 20:50
Société
Image
Ecole vide
Covid et reconfinement : ces pays européens qui referment leurs écoles
Pour les autorités sanitaires de Pologne et de République Tchèque, avant peut-être d’autres pays, la lutte contre la circulation du coronavirus passe par la fermeture ...
22 octobre 2020 - 12:48
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don