MICHELIN, 2300 suppressions d’emplois pour gagner en compétitivité …la colère des salariés

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

MICHELIN, 2300 suppressions d’emplois pour gagner en compétitivité …la colère des salariés

Publié le 07/01/2021 à 11:26
THOMAS SAMSON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Michelin a officialisé, le 6 janvier, un vaste plan de restructuration devant conduire à la suppression de 2300 emplois dans les 3 prochaines années.

C’est une annonce, qui a surpris tout le monde à commencer par les salariés du groupe Michelin. A l’occasion des vœux de la nouvelle année, la direction a dévoilé son « projet de simplification et de compétitivité ». Le projet de restructuration des 15 sites français de l’industriel a été détaillé aux collaborateurs.

Gagner en compétitivité encore et toujours !

Le groupe explique devoir se restructurer, espérant gagner jusqu’à 5 points de productivité chaque année. C’est déjà, ce qu’a fait la célèbre marque de pneumatiques ces dernières années en se recentrant sur les secteurs haut de gamme ou de luxe. Depuis 2017, Michelin a déjà supprimé 1500 emplois, et le nouveau plan de restructuration prévoit la suppression de 2300 postes dans les 3 ans qui viennent.

La direction a affirmé ouvrir les négociations dès maintenant, afin que ces départs ne reposent que sur le volontariat. Pour les salariés, l’incompréhension et la colère dominent depuis cette annonce. Délégué syndical Central Sud, Jérôme LORTON ne décolère pas :

« C’est l’un des plus grands plans sociaux qu’ait lancé l’entreprise alors que les usines tournent à plein régime que le groupe fait 1.7 milliards d’euros de bénéfices »

Les salariés dénoncent l’absence de dialogue et de concertations, et soulignent qu’ils vont » en appeler au gouvernement », en rappelant que le groupe a perçu « 12 millions d’euros d’aides publiques en 2020 au titre de l’activité partielle ».

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :


Le groupe va encore supprimer 2300 emplois en France dans les 3 prochaines années

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-