DIRECT : Mobilisation des agriculteurs, la situation heure par heure

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

DIRECT : Mobilisation des agriculteurs, la situation heure par heure

Publié le 27/11/2019 à 11:22 - Mise à jour à 20:36
Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

Suivez la mobilisation des agriculteurs en direct à Paris et Lyon.

20 heures - Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, s'exprime l'issue de la réunion avec le ministre de l'Agriculture et la secrétaire générale adjointe de l'Elysée. Elle demande aux agriculteurs de suspendre le mouvement. Elle précise que tous les thèmes des revendications, à savoir la loi Alimentation, l'agribashing, les distorsions de concurrence et les zones de non traitement ont été abordés lors de la réunion. 

Dans le Rhône, les agriculteurs lèvent leurs blocages. La circulation reste néanmoins perturbée à Paris. 

18h30 - A Lyon, le cortège a avancé sur l'A6 jusqu'à la porte de Valvert, à proximité du tunel de Fourvière. Bloqués par les forces de l'ordre, les agriculteurs attendent l'issue de la réunion au ministère. 

17h45 - A Paris, après des heures de statu-quo, une délégation d'agriculteurs est reçue au ministère de l'Agriculture.  Les Champs-Elysées ont été rouverts à la circulation. 

 

 

16h45 - A Lyon, des tensions entre des manifestants et des usagers amènent le préfet de Région à fermer l'A42 à hauteur de Vaulx-en-Velin. En revanche, l'A47 est rouverte à la cicrulation.

15 heures - L'opération s'intensifie sur le périphérique parisien avec désormais un blocage dans les deux sens au niveau du tunnel de la porte de Champerret. Les agriculteurs affirment qu'ils ne bougeront pas tant que leurs représentants n'auront pas été reçus par Emmanuel Macron en personne. Ils précisent qu'ils ont prévu de quoi tenir pendant plusieurs jours

13 heures - Pause déjeuner à Lyon comme à Paris, notamment au niveau de la porte de Champerret.  L'avenue Foch est bouclée par un barrage installé par les forces de l'ordre. 

12 heures - Peu d'agriculteurs sur l'avenue Foch, où était initialement prévu le rassemblement. Les tracteurs restent en position sur le périphérique parisien.  Les agriculteurs réclament un rendez-vous à l'Elysée. 

11 heures - Des manifestants venus pour la plupart en bus bloquent les Champs-Elysées à hauteur de l'avenue Georges-V. De la paille a été déposée sur la chaussée, la circulation est interrompue. Les agriculteurs font face aux CRS.

10h15 - Le périphérique intérieur est bloqué à hauteur de la porte d'Italie. Les tracteurs occupent les trois voies de circulation. 

10 heures - Autour de Lyon, la circulation est coupée sur plusieurs axes : l'A6 à hauteur d'Anse en direction de Lyon,  l'accès à l'A42 depuis l'A46 Nord et la Rocade Est, l'A466 à hauteur de Quincieux et en direction de Lyon. Au sud de la métropole, l'accès à l'A47 est coupé et le centre commercial bloqué à Givors.

8h30 - Plus de 339 km de bouchons cumulés sont enregistrés en Ile-de-France, notamment sur les autoroutes A1, A10 et A14, ainsi que sur la Nationale 12.

Dès 6 heures ce matin, des convois de tracteurs se sont rassemblés en différents points d'Ile-de-France pour ensuite converger vers Paris : le péage de Buchelay dans les Yvelines, Mitry-Mory en Seine-et-Marne ou encore Evry-Coucouronnes en Essonne. Les agriculteurs veulent faire entendre leur voix au coeur de la capitale. Ils n'en sont pas loin.

Les agriculteurs qui convergent ce mercredi sur Paris viennent de plusieurs régions : Ile-de-France, Hauts-de-France, Normandie, Grand Est, Centre Val-de-Loire et Bourgoggne-Franche-Comté. 

 

 

Direct de Brut sur Facebook

Circulation autour de Paris : suivez l'état du trafic en temps réel sur le site Sytadin

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plus de 1000 tracteurs : objectif le centre de Paris

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-