Parler.com, le site de la liberté d’expression condamné au silence

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Parler.com, le site de la liberté d’expression condamné au silence

Publié le 12/01/2021 à 08:52
Parler
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Depuis lundi, le réseau social Parler.com est inaccessible, provoquant la colère des membres et celle des fondateurs, qui voient une attaque en règle contre la liberté d’expression.

C’est au cours de l’été 2018, que l’homme d’affaires américain John Matze a créé le site de microblogging Parler.com. Ce réseau social, largement inspiré dans sa présentation et son fonctionnement par Twitter, ambitionnait de favoriser la « liberté d’expression », et en affichant fièrement son slogan « Read News, Speak Free », littéralement en français « Lisez l’actualité, parlez librement », Parler.com a rapidement attiré de nombreux membres, inquiets de la censure de plus en plus présente sur Twitter et plus généralement sur les réseaux sociaux.

La liberté d’expression avant tout

Fonctionnant sans modération (ou très limitée), Parler.com est devenu un refuge de liberté pour d’innombrables internautes anonymes mais aussi pour des personnalités en vue, qui trouvaient alors un outil pour s’exprimer librement. En Juillet dernier, Marion Maréchal Le Pen faisait même la promotion de ce réseau social.

Depuis plusieurs semaines, et les événements se sont accélérés ces derniers jours, les bannis de Twitter ou Facebook se retrouvaient donc sur Parler.com pour pouvoir continuer à débattre et échanger. Ce regain d’attractivité a connu un nouveau pic, depuis que le président américain en personne, Donald Trump, se soit vu banni de ces réseaux sociaux. Contestant cette mise à l’écart, le président américain s’empressait de souligner qu’il cherchait un nouveau support pour pouvoir rester en lien avec ses fidèles supporters.

Parler.com, un réseau social sans hébergement, chronique d’une mort annoncée

L’afflux d’inscription, qui en a suivi, a entrainé la multiplication des messages « haineux », valant au réseau social de nombreuses mises en garde de la part des hébergeurs. Bien que le site ait présenté à ces derniers un plan d’action pour lutter contre ces « appels à la haine » sans renoncer à la liberté totale d’expression, Parler.com s’est vu bannir de Google Play Store et d’Apple Store.

Et ce lundi 11 janvier, Amazon Web Services a lui-aussi banni le site de son offre, faisant de Parler.com un réseau fantôme et inaccessible. Le CEO du site, John Maze, a déjà précisé que cette indisponibilité ne serait que temporaire, en estimant qu’il lui faudrait une semaine pour trouver une nouvelle solution et donc un nouvel hébergeur. Il a vivement condamné cette tentative de « suppression de la liberté de parole ».  

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le réseau social Parler.com est inaccessible depuis le 11 janvier. Pour combien de temps ?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-