Pauvreté en France : Un million de Français ont déjà basculé sous le seuil de pauvreté

Pauvreté en France : Un million de Français ont déjà basculé sous le seuil de pauvreté

Publié le 08/10/2020 à 07:05
GEORGES GOBET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19 se font durement sentir, et les associations humanitaires appellent à l’aide, n’arrivant pas à faire face à ces nouveaux pauvres qui se multiplient.

Le 2 octobre dernier, le Premier Ministre, Jean Castex, a reçu 10 responsables d’associations caritatives. Ces derniers ont confirmé que la crise économique et sociale était déjà bien présente en France, et que dans les semaines à venir, la situation risquait vite de devenir ingérable.

Plus de 10 millions de Français sous le seuil de pauvreté en 2020

En 2019, la France comptabilisait déjà 9.3 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté (1063 € par mois). Les associations caritatives ont souligné qu’un million de nouveaux pauvres venait augmenter cette population fragilisée, et que les prévisions pour les mois à venir n’étaient guère encourageantes.

Les acteurs de l’aide sociale ont précisé au Premier Ministre, que ce million de nouveaux pauvres n’était que la fourchette basse de leur estimation, tant la crise sanitaire a fait des ravages. Des personnes, jusqu’ici épargnées, ont basculé dans la pauvreté, qu’il s’agisse d’intérimaires, d’auto-entrepreneurs, d’étudiants, de seniors, …

Toutes les prévisions sont au rouage avec une estimation du taux de chômage à 10 % en fin d’année et à 11 % dès le premier semestre 2021.   

Aides alimentaires, RSA, … les acteurs de l’aide sociale débordés

Les Restos du Cœur mais aussi la Banque Alimentaire et bien d’autres association ont expliqué que depuis cet été, elles sont contraintes de puiser dans leurs réserves (qui s’amenuisent) pour venir en aide à ces nouveaux bénéficiaires. Cette augmentation est évaluée à 30 % depuis le printemps et on redoute une nouvelle flambée des demandes avec l’arrivée de l’hiver.

Olivier Véran, Ministre de la Santé, avait déjà souligné cette explosion des demandes en soulignant qu’en 2020, 8 millions de personnes bénéficiaient de l’aide alimentaire contre 5.5 millions un an plus tôt.

Il en va de même au niveau des demandes de RSA (Revenu de Solidarité Active), qui augmentent de 10 % en moyenne sur l’ensemble du territoire.

Une situation tendue, et un avenir incertain  

Lors de leur rencontre avec le Premier Ministre, les Associations ont fait des demandes précises, comme l’augmentation des aides de l’Etat jugées insuffisantes pour faire face à la crise, mais aussi l’abaissement de l’âge pour l’obtention du RSA à 18 ans au lieu de 25 aujourd’hui,

Le Premier Ministre s’est engagé à recevoir à nouveau ces associations le 17 octobre prochain, et la date n’a pas été choisie au hasard, puisque ce sera la Journée Internationale pour l’élimination de la pauvreté.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les associations caritatives sont déjà débordées et craignent l'arrivée de l'hiver

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-