Poudres à sniffer, sachets à croquer… Les nouveaux produits du lobby du tabac pour séduire les jeunes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Poudres à sniffer, sachets à croquer… Les nouveaux produits du lobby du tabac pour séduire les jeunes

Publié le 01/04/2021 à 09:18
SVEN NACKSTRAND / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Pour compenser la perte de vitesse de la cigarette chez les jeunes, l’industrie du tabac rivalise d’inventivité pour les inciter à consommer… Et s’adapte à leurs usages en ciblant les réseaux sociaux.

 

De nouveaux produits plus « tendance »

Ils s’appellent Nicopouches, nicopods, snuff, snus, sont dotés d’un design alléchant et ont le vent en poupe chez les jeunes. Alors qu’avec la crise sanitaire, la consommation de cigarettes dégringole chez les moins de trente ans, les géants du tabac font depuis quelques temps le pari de recruter de nouveaux addicts grâce à des produits plus « cool » et « tendance » que la traditionnelle clope.

 

C’est le cas de British American Tobacco (BAT), l’un des plus importants producteurs de tabac et de cigarettes au monde, qui a décidé de miser sur de nouvelles formes de consommation. Exit le tabac à fumer ou même le vapotage, place aux poudres à sniffer ou aux sachets contenant de la nicotine et des arômes naturels à glisser sous la langue pour un effet « frais », « fruité » ou « gourmand ».

 

Cibler les réseaux sociaux

Et pour être certains que ces nouveaux produits attirent les jeunes consommateurs, BAT adapte sa stratégie marketing en les ciblant sur les réseaux sociaux. Une vaste enquête récemment menée par The Bureau of Investigative Journalism a ainsi montré que le géant du tabac britannique avait dépensé plus d’un milliard d’euros pour non seulement parrainer des événements culturels et sportifs sur ces plateformes, mais aussi s’assurer le soutien d’influenceurs afin qu’ils fassent la promotion des produits auprès de leur communauté… souvent composée de mineurs.

 

Attirer de nouveaux consommateurs

Car si BAT affirme vouloir s’adresser aux adultes déjà fumeurs, son objectif est bien de recruter de jeunes clients pour faire grossir son chiffre d’affaires dans les années à venir. Pour l’heure, British American Tobacco peut même s’assurer du soutien des législations européennes. En France, par exemple, la loi Evin qui interdit toute publicité en faveur du tabac, ne s’applique pas depuis les plateformes étrangères, comme TikTok. De quoi lui assurer « A Better Tomorrow » (« Un Avenir Meilleur »), comme le suggère habilement son slogan.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter





Commentaires

-