Prélèvement à la source: deux Français sur trois sont pour, selon un sondage

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Prélèvement à la source: deux Français sur trois sont pour, selon un sondage

Publié le 20/06/2015 à 15:41
©Terra Nova/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): Pierre Plottu

-A +A

Plus des deux tiers des Français se disent favorables à l'instauration du prélèvement à la source, selon un sondage Odoxa publié ce samedi. Un avis partagé par les sympathisants de gauche comme de droite.

L'objectif est de fluidifier le prélèvement de l'impôt. Annoncée récemment par François Hollande, la réforme visant à instaurer le prélèvement à la source, serpent de mer de la politique fiscale, séduit les Français. Plus des deux tiers d'entre eux seraient ainsi en faveur de la mise en place mesure, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien-Aujourd'hui en France et i>Télé publié ce samedi.

Ce sont donc 64% des personnes interrogées qui se déclarent favorables "au prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, c'est-à-dire à ce qu'il soit prélevé directement sur la fiche de paie", dont 43% de répondants qui y sont "plutôt favorables" et 21% "très favorables". A l'inverse, un total de 35% des sondés sont opposés à la réforme, dont 21% "plutôt opposés" et 14% "très opposés" (1% ne se prononce pas).

Dans le détail, la réforme semble convaincre à gauche comme à droite puisque "si les trois quarts des sympathisants de gauche soutiennent le principe (73%), 6 sympathisants de droite sur 10 y sont également favorables", détaille Odoxa. Enfin, l'institut souligne également que "les catégories de revenus les plus favorisées approuvent encore plus largement que les autres cette mesure", ce qui est une "+originalité+ pour une mesure fiscale décidée par la gauche".

Quant aux motivations de François Hollande pour mettre –enfin– en place cette mesure, 57% des sondés estiment que le président de la République l'a annoncée "parce qu'il estime que c'est une mesure qui le favorisera électoralement", contre 42% "parce qu'il estime que c'est une mesure bonne pour la France et les Français". Enfin, 71% des personnes interrogées estiment que le poids des prélèvements est "excessif" (contre 72% l'an dernier), et 26% "élevé mais supportable".

 

Auteur(s): Pierre Plottu


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Sept Français sur dix estiment également que le poids des prélèvements est "excessif".

Newsletter





Commentaires

-