Rapprochement Veolia – Suez, une ambition française pour le monde d’après !

Rapprochement Veolia – Suez, une ambition française pour le monde d’après !

Publié le 02/09/2020 à 09:37
ERIC PIERMONT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

L’offre du groupe Véolia, dévoilée le dimanche 30 aout dernier, a provoqué de nombreuses réactions, même si tous les observateurs du marché s’attendaient depuis des semaines à une telle offensive.

 Le leader mondial du traitement de l’eau et des déchets a en effet proposé de racheter 29.2 % de SUEZ au groupe ENGIE.

Une opération financière déjà bien avancée

En restant en-dessous de la barre des 30 %, VEOLIA n’est donc pas contraint à une Offre Publique d’achat (OPA), même si cette dernière s’inscrit d’ores et déjà dans le projet du groupe. Sur le plan financier, VEOLIA a rassuré les marchés en présentant un projet déjà bien préparé.

De son côté, SUEZ estime être mis devant le fait accompli, alors que le groupe ENGIE se montrerait plus bienveillant.

Une ambition française pour renforcer une prédominance  

La date d’annonce n’a pas été choisie par hasard, à quelques jours de l’officialisation du plan de relance. En effet, si Antoine Frérot, le PDG de VEOLIA, a déjà rassuré Matignon que cette prise de participation serait « sans effet négatif sur l’emploi », il a surtout souligné la logique et la cohérence du projet industriel : renforcer la position dominante de ce géant français des services à l’environnement.

C’est un argument fort, alors que les notions de réindustrialisation et de souveraineté économique sont au cœur des débats économiques du moment. Antoine Frérot va même plus loin en expliquant :

« Le grand chantier mondial de l’environnement est ouvert, jamais les préoccupations autour de la transition écologique n’ont été aussi fortes. »

Il serait donc préjudiciable de ne pas en tirer profit. Cette logique sera-t-elle approuvée et confirmée par e gouvernement ? Il ne faudra pas attendre longtemps pour le savoir.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les ambitions d'Antoine Frérot, le PDG de Véolia

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-