Smartphones reconditionnés : attention aux fraudes !

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 08 mars 2022 - 15:40
Image
Opérateurs et entreprises spécialisées accélèrent dans le recyclage et le reconditionnement pour allonger la durée de vie des mobiles
Crédits
© NICOLAS TUCAT / AFP
Des produits d’occasion revendus comme reconditionnés...
© NICOLAS TUCAT / AFP

Selon un rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), certains smartphones étiquetés comme « reconditionnés » seraient en fait de simples téléphones d’occasion.

Des anomalies relevées dans 62 % des cas

Parce qu’ils souhaitent être plus respectueux de la planète, ou faire attention à leur porte-monnaie, de plus en plus de Français optent pour un smartphone reconditionné. En France en 2020, 2,8 millions de smartphones reconditionnés se sont écoulés, contre 20 millions de mobiles neufs.

De plus en plus lucratif, le marché du reconditionné attire de nouveaux vendeurs… qui ne sont pas toujours très regardants sur l’état des smartphones, ou qui n’hésitent pas à user de techniques frauduleuses de vente. C’est ce que met en lumière la DGCCRF dans un rapport publié lundi 7 mars. L’administration française a passé au crible 84 magasins et sites de vente en ligne et constaté des anomalies « plus ou moins importantes » dans 62 % des cas. « D'une manière générale, les éléments fournis aux consommateurs ne leur permettaient pas de connaître le degré éventuel de perte de la qualité d'usage des équipements, ni de comparer les produits ou de comparer un produit reconditionné à un produit neuf », note la DGCCRF.

Des produits d’occasion revendus comme reconditionnés

La principale arnaque aux clients consiste à leur vendre un smartphone d’occasion présenté comme reconditionné. Or, pour être reconditionné, un appareil doit avoir été non seulement vidé des données de son précédent propriétaire, mais aussi remis en état et testé.

La DGCCRF pointe aussi le manque d’informations sur l’état de produits, beaucoup de vendeurs utilisant des termes comme « premium », « parfait état », « très bon état » ou « fonctionnel », qui ne permettent pas au consommateur de juger de la qualité et du niveau de remise en état du téléphone. Certains revendeurs utilisent aussi l’expression « comme neuf », pourtant interdite dans le cas de produits reconditionnés.

Attention aux garanties payantes

Autre entourloupe : celle concernant la garantie du produit. Certains revendeurs mal intentionnés s’appuient sur de fausses indications dans le but de vendre des garanties payantes lors de l’achat. « C'est en particulier le cas concernant la durée de la garantie légale de conformité, qui est de deux ans pour les produits d'occasion comme pour les produits neufs », explique la DGCCRF dans son rapport. Le ministère de l'Économie rappelle que cette garantie de deux ans couvre non seulement les pannes et dysfonctionnements de l’appareil, mais aussi « le caractère limité des performances ».

À LIRE AUSSI

Image
Column est un réseau social pensé pour les riches
Comment supprimer ses réseaux sociaux pour se libérer de leur emprise ?
Les réseaux sociaux se servent du pouvoir de leurs algorithmes pour décider de ce que les utilisateurs consomment comme information. Depuis une dizaine d’années, les p...
16 février 2022 - 19:00
Culture
Image
Smartphone QR Code
QR code et identité bientôt liés ?
Pour répondre au problème des faux passes vaccinaux, l'entreprise française Ariadnext, spécialisée dans l'identité numérique, planche sur un système de vérification d'...
10 février 2022 - 19:38
Société
Image
L'exécutif plafonne les tarifs réglementés de l'électricité et en minore la fiscalité dans le cadre du "bouclier tarifaire" imaginé pour limiter la hausse des factures des particuliers et entreprises
Électricité : une envolée des prix due aux fournisseurs?
Dans une tribune publiée dans Le Monde, l’ingénieure Anne Debrégas dénonce la manière dont le marché privé de l’électricité français est à l’origine de la flambée des ...
25 février 2022 - 13:45
Société