Des plateformes pour trouver un emploi ainsi qu’une belle maison pas trop chère à la campagne

Des plateformes pour trouver un emploi ainsi qu’une belle maison pas trop chère à la campagne

Publié le 01/09/2021 à 16:12
DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Depuis le début de la pandémie, les habitudes de travail des Français et notamment des cadres dans les grandes villes ont été profondément modifiées. La volonté de quitter un cadre de vie dégradé en ville est croissante ces dernières années, et surtout depuis le début de la pandémie. Le confinement a été un moment révélateur pour de nombreux salariés, qui ont souhaité quitter définitivement leur travail. Pour répondre à cette tendance, des plateformes apparaissent pour venir en aide à ces salariés voulant échapper à leur ancien mode de vie pour s’installer à la campagne.

Avoir une maison, un jardin, des poules : le rêve de nombreux cadres

Selon le sociologue Jean Viar, les professionnels ayant envie de nature, qui bien souvent se posaient déjà la question de quitter Paris avant la pandémie, ont été poussés par celle-ci à remettre en cause leur façon de vivre. En septembre 2020, le nombre de profils Linkedin ayant changé leur ville de résidence a augmenté de 126 % par rapport à septembre 2019. La “mise au vert” est déjà la réalité pour de nombreux salariés qui ont quitté les grandes villes. Mais dans ces nouvelles, nombre d’entre eux peinent à trouver un travail. Plusieurs plateformes ont pour objectif de leur faciliter la tâche.

S’installer en région grâce à une plateforme

Une entreprise, née en 2017, vise à accompagner les salariés dans leur recherche d'emploi pour fuir la capitale. Basés à Limoges, Aurore Thibaud et Perrine Bailly fondent la plateforme Laou, dédiée à accompagner des cadres des métiers en tension pour s’installer en région. La plateforme propose un comparateur des coûts de la vie entre les différentes villes françaises, la recherche d'un logement, la découverte de la ville et la recherche d'un emploi pour le conjoint. La plateforme ​​VivrOvert, de son côté, a profité du premier confinement, pour proposer une plateforme d'information aidant les aspirants néo-ruraux à choisir leur futur lieu de vie. “L'objectif est de proposer un assistant numérique qui recommande des possibles destinations en région, à partir de différents critères de bien-être comme les infrastructures, le prix du mètre carré, l'offre culturelle, la couverture santé, mais aussi l'ensoleillement”, explique un utilisateur de la plateforme ​​. 

Des espaces pour trouver un bureau à la campagne

Pour ceux qui s’installent à la campagne mais qui ne changent pas de travail, des plateformes existent pour trouver un espace de coworking ou un réseau d'espaces de travail partagés en milieu rural. La plateforme Relais d’entreprises propose, depuis 2012, une offre de bureaux meublés avec une connexion internet haut débit, sur des territoires dortoirs situés en zones rurales et périurbaines. La plateforme Ruraconnect permet aussi de trouver et louer les salles non utilisées des villages pour que les télétravailleurs disposent d'un endroit calme et équipé afin de travailler comme dans les meilleurs coworkings urbains, mais dans calme de la campagne.

Ceux qui veulent quitter Paris ont aussi leur podcast

Quitter la grande ville, comment franchir le pas ? Plusieurs personnes se trouveront encore dans les limbes par rapport à la décision de quitter définitivement la ville. Pour accompagner ce public qui se pose encore beaucoup de questions, un podcast accompagne les indécis dans leur réflexion. Ciao Paris, le podcast de la journaliste Valérie Bauhain, passe en revue les bonnes questions à se poser avant de partir.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La “mise au vert” est déjà la réalité pour de nombreux salariés qui ont quitté les grandes villes

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-