Les boulangers-pâtissiers peinent à recruter : 21 000 postes sont à pourvoir

Les boulangers-pâtissiers peinent à recruter : 21 000 postes sont à pourvoir

Publié le 12/01/2022 à 12:43
Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

La crise ne semble pas avoir profité au secteur de la boulangerie-pâtisserie. Début 2021, 9 000 postes étaient à pourvoir. Début 2022, ce chiffre est passé à 21 000. 10 000 pâtissiers et 8 000 boulangers sont attendus aux fourneaux, et 3 000 vendeurs le sont pour tenir les petites boulangeries artisanales de France, répertoriées au sein de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française (CNBPF).

Les apprentis se découragent trop vite

Le secteur attire chaque année 24 000 apprentis, mais la difficulté du métier en rebutent beaucoup. « On perd 25 % d’apprentis la première année. Il y a un passage difficile, mais dès qu’ils montent en compétences, ils savent qu’ils ont un métier entre les mains », affirme Dominique Anract, président de la CNBPF, au micro de BFMTV.

Autre contrainte : le salaire. Comme dans bien d'autres secteurs, ce n'est pas avec le SMIC que l'on fait rêver un jeune, bien que la paie puisse grimper avec le nombre d'années.

Lire aussi : « SansBac » : un projet pour montrer que « ce n’est pas parce qu’on n’a pas le bac qu’on est incapable »

Mais l'artisanat, s'il ne paye pas toujours bien, se fait avec les mains ! C'est sur ce point que la Confédération insiste, en comparant le travail d'artisan à celui des chaînes en expansion telles que Marie Blachère. Si ces dernières font de l'ombre aux petites boulangeries de France, elles n'ont pas la fierté de pouvoir afficher le titre « Boulanger de France », qui est justement conféré par la CNBPF. En somme, la Confédération vise à redorer « la tradition, l’innovation et la qualité », qui sont selon elle « des valeurs plébiscitées par les consommateurs ».

Dominique Anract insiste sur le côté rêveur et ambitions pour attirer les jeunes : « Dans une boulangerie, s’il se forme bien, je vous garantis qu’il peut avoir tout ce qu’il veut ! » Il va même plus loin, en assurant que l'assiduité dans la formation, qui peut, par exemple, mener au titre de Meilleur Ouvrier de France (MOF), « c'est le meilleur passeport pour l'étranger. C'est une carrière assurée ! »

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




« Dans une boulangerie, s’il se forme bien, je vous garantis qu’il peut avoir tout ce qu’il veut ! »

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-