L’Agence spatiale européenne recrute des astronautes pour ses futures missions

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L’Agence spatiale européenne recrute des astronautes pour ses futures missions

Publié le 12/02/2021 à 10:09
©NASA/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Avis aux aspirants astronautes ! L’ESA, l’Agence spatiale européenne, a annoncé lancer à partir du 31 mars une campagne de recrutement pour ses futures missions. Pour postuler, il y a toutefois quelques critères à respecter…

 

Appel à candidature

Vous rêvez de marcher dans les pas de Thomas Pesquet ? Cela pourrait bien devenir une réalité. Jeudi, l’ESA, l’Agence spatiale européenne, a annoncé sur son site ouvrir à compter du 31 mars et jusqu’au 28 mai prochain une campagne de recrutement pour ses futures missions. La dernière avait eu lieu il y a onze ans, en 2008.

Pour postuler, les aspirants astronautes devront soumettre leur candidature sur le site de l’ESA Career. Le processus de sélection se déroulera en six étapes et devrait s’achever en octobre 2022 avec le recrutement de quatre à six astronautes, ainsi que d’un corps d’astronautes européens de réserve.

 

Des critères à respecter

Revêtir une combinaison spatiale ne sera cependant pas donné à tout le monde. Pour postuler, les futurs candidats doivent idéalement avoir entre 27 et 37 ans, parler parfaitement anglais et être en excellente condition physique et psychologique. Ils doivent aussi avoir un niveau bac+5 et une expérience professionnelle dans la chimie, la biologie, la physique, les mathématiques, la médecine ou l’ingénierie.

Les personnes en situation de handicap pourront aussi candidater pour intégrer les rangs des « parastronautes », a annoncé David Parker, directeur de l’exploration humaine et robotique de l’ESA, qui a aussi précisé souhaiter recruter autant de femmes que d’hommes.

 

Destination Lune

La future promotion d’astronautes réalisera d’abord des missions pour la Station spatiale internationale (ISS), avait de prendre place à bord du Gateway direction la Lune. Il est d’ailleurs fort possible que l’une des nouvelles recrues de l’ESA y pose les pieds d’ici quelques années.

 

 

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un astronaute de l'ISS

Newsletter





Commentaires

-