Les Atsem obtiennent plus de reconnaissance du gouvernement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Les Atsem obtiennent plus de reconnaissance du gouvernement

Publié le 13/02/2017 à 17:54 - Mise à jour à 18:04
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La ministre de la Fonction publique a promis aux Atsem -agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles- que leurs conditions de travail allaient être améliorées et que d'autres changements sont à prévoir dès la rentrée prochaine.

Après une première journée de grève le 14 décembre, et de nouvelles actions sociales le 1er février, les Atsem ont enfin obtenu des réponses du gouvernement, notamment sur la reconnaissance de leur statut.

Les Atsem (littéralement: agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) entendaient également décrocher une revalorisation de leur rémunération. Ce lundi 13, Annick Girardin s'est engagée auprès de ces personnes indispensables au quotidien pour les tout-petits, et travaillant en étroite collaboration avec les enseignants. La ministre de la Fonction publique a promis que "le gouvernement apporterait des réponses, premièrement en clarifiant les missions confiées aux Atsem, dès la rentrée prochaine".

 

 

"L’Atsem et l’enseignant forment souvent un duo soudé et complémentaire. Si le métier est humainement valorisant, les difficultés sont réelles: des missions trop floues, des conditions de travail parfois extrêmement difficiles, un manque de débouchés et de perspectives" a expliqué la ministre, promettant encore une fois un éclaircissement de statut. Statut qui n'a jamais évolué depuis 1992 malgré l'évolution constante du métier.

Annick Girardin a ainsi validé plusieurs propositions du rapport du Conseil supérieur de la fonction publique, qui lui avait été présenté le 2 février dernier. Ces derniers temps, submergés par le travail avec les nouveaux rythmes scolaires, les Atsem avaient accéléré leur mouvement social. Et ont donc enfin obtenu gain de cause, en partie en tout cas. Car si un "droit de reclassement" est prévu (reconnaissance de pénibilité des taches), ainsi qu'une possibilité d'évolution professionnelle, aucune hausse de salaires n'a été négociée (en dehors de celle accordée à tous les agents de la fonction publique).

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le statut des Atsem, qui accompagnent au quotidien les enfants en école maternelle, n'avait pas évolué depuis 1992.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-