Aller au travail en vélo ou en voiture ? La consommation d'énergie en question

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Aller au travail en vélo ou en voiture ? La consommation d'énergie en question

Publié le 29/06/2020 à 15:16 - Mise à jour à 16:14
Jonathan Noack / Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

La voiture est moins polluante que le vélo, on le sait. Mais à quel point ? Et quid de l'utilisation de la voiture électrique et du vélo à assistance électrique  ?

De plus en plus d’urbains font le choix du vélo pour se rendre au travail : ils n'étaient que 2% des actifs en 2015 et sont plus de 4% en 2020 à délaisser dès qu’ils le peuvent leur voiture ou les transports en commun, ces derniers étant par ailleurs jugés plus risqués en ces temps d’alerte sanitaire.

Combien  d’énergie consomme-t-on pour effectuer 10 km en voiture ?
Le site Consoglobe publie un calcul intéressant sur l’énergie dépensée par deux employés : Messieurs A et B se rendent au travail en voiture pour le premier et en vélo pour le second.  Conclusion : l’employé A et son automobile relativement légère qui a besoin de 5 litres de carburant pour effectuer 100 km va consommer, pour se rendre à son travail situé à 10 km, 0,5 litre d'essence, soit 5 kWh d’énergie. Un calcul qui ne prend pas en compte la surconsommation liée aux multiples arrêts aux feux tricolores, aux ralentissements, etc.

Combien d’énergie consomme-t-on pour effectuer 10 km en  vélo ?
L’employé B, quant à lui, pédalera 30 mn à 20 km/h pour effectuer ce même trajet. Considérant que monsieur B est en bonne santé mais qu’il roule sans forcer, il déploiera 200 W d’énergie musculaire, soit, sur 30 minutes, 0,1 kWh (200Wx 0,5h). Une énergie qui n’est pas produite en consommant de l’essence mais de la nourriture… Que monsieur A aura sans aucun doute consommé lui aussi avant de partir au travail en voiture. Quand bien même, donc, on  considérerait que monsieur B aura besoin d'un petit  déjeuner plus copieux que monsieur A pour faire  son trajet, il consommera toujours  50 fois moins  d'énergie que monsieur B pour la même distance...

Quelle consommation d’énergie pour un vélo à assistance électrique ?
Si comme de nombreux Français, monsieur B a décidé de s’équiper d’un vélo à assistance électrique (VAE), le bilan reste positif. Selon Acténergies, association qui promeut l’utilisation des énergies renouvelables, la dépense énergétique est d’environ 0,01 kWh/km, soit, pour le trajet évoqué dans notre exemple entre le domicile et le travail, 0,1 kWh pour 10 km. Une énergie consommée ici par les batteries du VAE.

Quelle consommation d’énergie pour une voiture électrique ?
Et que se passe-t-il si monsieur A décidé d’opter par un véhicule électrique, vraisemblablement moins polluant que son moteur thermique ? Selon les modèles, une voiture électrique consomme entre 100 et 150 kWh pour mille kilomètres. Raisonnablement, on peut donc considérer que pour le même trajet, monsieur A ne consommera plus qu’entre 1 et 1,5 kWh d’énergie.

A lire aussi  : Ufeel,  un vélo électrique sans batterie pour le printemps

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


4% des Français pratiquent le vélotaf : ils vont en travail en vélo. Un chiffre qui a doublé en 5 ans

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-