Brasil Ride: c'est parti pour Terres de France et "France-Soir"

Brasil Ride: c'est parti pour Terres de France et "France-Soir"

Publié le 17/10/2017 à 17:28 - Mise à jour à 17:43
©Brasil Ride
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La première étape de la Brasil Ride, course de VTT de 600 kilomètres à travers la forêt brésilienne, à boucler en une semaine, a connu sa première étape lundi. Des débuts intenses pour tous les participants parmi lesquels les représentants de Terres de France et "France-Soir".

Dès la première étape, le ton est donné. La Brasil Ride, une course de VTT de quelque 600 kilomètres à travers le Brésil, a débuté dimanche 15 pour les 500 participants, parmi lesquels les équipes Terres de France/France-Soir.

Pour cette première étape entre Arraial d'Ajuda et Guaratinga, ce sont 138 kilomètres et surtout 2.200 mètres de dénivelé positif qu'ont dû affronter les participants à travers la forêt vierge ou les plantations de café. Ils ont également dû lutter contre la déshydratation avec un mercure pouvant grimper au-dessus des 40 degrés. Il faudra près de huit heures à la première équipe pour boucler la course, davantage à la seconde. "Une mise en bouche plutôt sympathique", ironise Xavier Azalbert  (directeur de la publication, membre également de Terres de France).

Cela alors que les étapes s'enchaînent chaque jour jusqu'à samedi 21. Les concurrents -stars internationales du VTT ou amateurs passionnés- étaient ce mardi 17 au soir (le début d'après-midi au Brésil), lancés dans la deuxième étape autour de Guaratinga.

Un dépassement de soi qui se veut un écho aux difficultés que doivent affronter les petits producteurs, défendus par Terres de France. "La difficulté de ce challenge sportif nous aide à faire connaitre l'action de Terres de France et rappeler que la vie des petits producteurs est un parcours du combattant comparable à celui de gravir des milliers de mètres de dénivelé", expliquait ainsi à France-Soir Thierry Gonot, président de l'association qui en a déjà défendu les couleurs au 24h du Mans ou à Cape Epic. "C'est ce même esprit d'équipe qui anime Terres de France pour aider les petits producteurs français à vendre, survivre et bien d'autres choses", ajoute Xavier Azalbert.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour cette première étape, ce sont 138 kilomètres et 2.200 mètres de dénivelé qu'ont dû affronter les participants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-