Diesel: les députés français exigent la fin des avantages

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Diesel: les députés français exigent la fin des avantages

Publié le 12/10/2016 à 16:47 - Mise à jour à 16:54
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le rapport d'un groupe parlementaire présenté par Delphine Batho ce mercredi propose plusieurs points afin de supprimer les nombreux avantages du diesel. Ce rapport a été commandé à la suite du dieselgate de Volkswagen.

Un an après les révélations des moteurs truqués de la marque allemande Volkswagen, un groupe parlementaire s'est constitué afin de préparer un rapport sur les avantages du Diesel. Ce rapport présenté ce mercredi 12 par Delphine Batho propose plusieurs grands remaniements des systèmes de calcul des émissions de gaz.

Lors de la conférence de presse visant à présenter cette étude, la députée socialiste a rappelé que "la pollution est la troisième cause de mortalité en France". Mais également que "une complicité du régulateur et la faillite du système européen de norme de contrôle" avaient provoqué le scandale du dieselgate.

"Le devoir de la représentation nationale est de tirer jusqu'au bout les leçons du dieselgate, et d'abord celle de la faillite du régulateur, dans sa mission de protection de la santé publique et d'encadrement des normes de pollution" affirme le document de plus de 500 pages présenté par Delphine Batho, l'ancienne ministre de l'Ecologie du deuxième gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Ce rapport est le fruit d'un an d'enquête menée par un groupe parlementaire qui vise à supprimer les avantages fiscaux du diesel d'ici à 2021. Annonçant plus de 120 propositions, l'expertise des députés réalisée à partir d'une dizaine d'auditions, de visites et d'entretiens propose également l'établissement d'une nouvelle norme européenne qui prendrait en compte tous les paramètres de pollution révélés à la suite du dieselgate.

Selon Delphine Batho, le gazole initialement réservé aux camions "redeviendra le carburant destiné aux professionnels qu'il n'aurait jamais dû cesser d'être, ainsi qu'un choix adapté à l'usage de certains automobilistes qui effectuent des kilométrages importants".

Le rapport souhaite également voir se mettre en place une "montée en puissance de la taxe carbone en portant la tonne de CO2 de 22 euros actuellement à 39 euros dès 2017". Le groupe parlementaire affirme que ceci n'aura pas d'impact sur le pouvoir d'achat des ménages.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A l'occasion de la présentation de ce rapport, Delphine Batho a tenu à rappeler que la pollution était la troisième cause de pollution en France.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-