Ecologie: les larmes de Greta Thunberg face au Parlement européen (vidéo)

Ecologie: les larmes de Greta Thunberg face au Parlement européen (vidéo)

Publié le 17/04/2019 à 16:28 - Mise à jour à 16:35
© Lionel BONAVENTURE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Greta Thunberg, jeune militante suédoise pour le climat, a tenté tant bien que mal de retenir ses larmes devant le Parlement européen mardi 16. Elle tentait de convaincre les députés d'agir pour l'écologie à quelques semaines des élections européennes.

"Votez pour nous, vos enfant et petits-enfants", a lancé la jeune Greta Thunberg aux députés européens mardi. La jeune suédois de 16 ans se bat pour le climat depuis des mois et était invitée au parlement européen.

Devant toute une assemblée, l'adolescente a prié les élus de profiter des élections prochaines pour "influencer les positions" et d'agir au nom des jeunes gens, qui pour certains comme Greta Thunberg n'ont pas encore le droit de vote, en pensant à leur avenir.

"Nous avons encore une fenêtre ouverte pendant laquelle nous pouvons agir, mais elle ne va pas être ouverte longtemps, donc nous avons besoin de saisir cette opportunité pour faire quelque chose", s'est alarmée la jeune fille émue, qui a eu du mal à retenir ses larmes.

A voir aussi: "Plus chauds que le climat": la jeunesse française répond en masse à l'appel de Greta Thunberg

"Hier, le monde entier a assisté avec tristesse et désespoir à l'incendie de Notre-Dame de Paris, mais Notre-Dame sera reconstruite. J'espère que ses fondations sont solides. J'espère que nos fondations sont solides aussi, mais je n'en suis pas sûre", a déclaré l'adolescente qui est à l'origine des manifestations d'étudiants pour le climat chaque vendredi partout en Europe.

La voix tremblante, elle a évoqué la disparition des espèces, la pollution des sols et la déforestation face à une salle comble à Strasbourg avant d'être unanimement applaudie par l'assistance.

A lire aussi:

Climat: un millier de jeunes défilent à Paris derrière Greta Thunberg

Macron reçoit Greta Thunberg, à la demande de la jeune Suédoise

À Davos, Greta Thunberg éclipse patrons et présidents

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Greta Thunberg a eu du mal à retenir ses larmes lors d'une intervention au Parlement européen.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-