Elevage en batterie: une vidéo de L214 dénonce des pratiques "moyenâgeuses"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Elevage en batterie: une vidéo de L214 dénonce des pratiques "moyenâgeuses"

Publié le 14/05/2018 à 11:57 - Mise à jour à 12:09
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une nouvelle vidéo publiée par L214 dénonce les conditions de vie des poules pondeuses dans un élevage fournissant le géant du secteur, Matines. L'association en profite pour épingler le discours des politiques qui défendent les intérêts des éleveurs.

Des poules mortes ou à l'agonie, dans leurs propres excréments ou en grande partie déplumées. La vidéo d'un élevage de poule pondeuse publiée par l'association L214 se veut une nouvelle fois choquante afin de dénoncer la maltraitance animale.

L'élevage en question est l'un des fournisseurs de Matines, leader français sur le marché des oeufs déjà épinglé à plusieurs reprises par l'association. Situé dans la Somme, il abrite quelque 460.000 poules dans des conditions "moyenâgeuses" selon L214.

L'association, qui appelle à des décisions politiques pour l'interdiction de l'élevage en batterie -et plus généralement milite pour la fin de l'élevage et de la pêche, a accolé à cette vidéo l'intervention du député (LR) de Meurthe-et-Moselle Thibault Bazin.

Lire aussi: Plumes et duvets des palmipèdes, une souffrance tolérée?

En commission des affaires économiques, celui qui est présenté dans cette vidéo comme "député sous influence des lobbies", expliquait en avril à la commission des Affaires sociales que "depuis plusieurs années, le bien-être animal est déjà pris en compte par les éleveurs", qu'il ne fallait pas comparer les cages à des "prisons" , ou encore que "en bâtiment, il y a un truc sympa: les copains! Les poules sont des animaux très sociaux". Des déclarations dont l'élu avait dit regretter qu'elles soient caricaturées en éludant les "arguments sanitaires, économiques et fonciers".

Contacté par Libération, l’exploitant estime que son élevage "répond aux normes du bien-être animal", ce qui a été validé par "cinq audits". Les quelques poules mortes visibles sur la vidéo seraient déposées là avant d'être jetées dans des conditions "normales" selon lui.

Aller plus loin: Souffrances animales - vers la fin des lapins élevés en cage?

"Nous avons engagé en 2017 une procédure spécifique, incluant des critères sur le bien-être animal, visant à vérifier la tenue de l’ensemble des élevages auxquels nous faisons appel (...) Concernant l’élevage des poules en cage, on est à la fin d’un cycle. Mais on ne peut pas arrêter du jour au lendemain", explique de son côté David Cassin, directeur de la qualité chez Matines.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L214 dénonce les conditions de vie des poules dans un élevage fournissant Matines.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-