Himalaya: plus de 200 nouvelles espèces découvertes

Himalaya: plus de 200 nouvelles espèces découvertes

Publié le 06/10/2015 à 12:09 - Mise à jour à 12:24
©Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Plus de 200 espèces animales et végétales ont été découvertes dans l'est de l'Himalaya au cours des dernières années, selon une étude du Fonds mondial pour la nature (WWF) publiée lundi 5. Parmi elles: un singe qui éternue sous la pluie et un poisson qui marche.

Le monde ne cessera jamais de nous surprendre. Dans un rapport, publié lundi 5, le Fonds mondial pour la nature (WWF) a recensé les découvertes qu'on fait des scientifiques au cours de ces dernières années au Bhoutan, au Népal, dans le nord de la Birmanie et dans le sud du Tibet. Au total, plus de 200 nouvelles espèces, animales et végétales, ont été découvertes dans l'est de l'Himalaya.

Ces trouvailles faites entre 2009 et 2014, qui comprennent 133 plantes, 26 espèces de poisson, 10 amphibiens, 39 invertébrés, un reptile, un oiseau et un mammifère sont plus que surprenantes. Parmi elles figurent notamment le "poisson à tête de serpent qui marche". Baptisé Channa Argus, il peut respirer de l'air, survivre quatre jours sur la terre ferme et ramper 400 mètres sur sol humide. Outre cet étrange animal, un crotale rouge, jaune et orange aux allures de "bijou" ainsi qu'un poisson à petites dents surnommé "Danionella Dracula" font également partie des nouvelles espèces recensées.

Dans les forêts du nord de la Birmanie, les scientifiques ont également découvert en 2010 un singe noir et blanc dépourvu d'appendice nasale. Les jours de pluie, ce primate, qui appartient au genre des Rhinopithèques, est fréquemment assis la tête entre les genoux pour éviter que l’eau de pluie ne pénètre ses fosses nasales et ne le fasse éternuer. En parallèle, trois nouvelles sortes de bananes ont été découvertes. Pour Ravi Singh, le directeur général de WWF-Inde, ce sont de très bonnes nouvelles. "Je suis très heureux que la région continue de surprendre le monde avec la nature et le rythme de la découverte de l'espèce", a-t-il ainsi déclaré. 

Face à la présence de ces nouvelles espèces, le WWF invite la population à les protéger contre les menaces extérieures telles que la déforestation, le braconnage, l'exploitation minière, la pollution, le surpâturage, le commerce de la faune sauvage, le développement hydroélectrique ainsi que la croissance démographique. "Le défi est de préserver notre écosystème en danger avant que ces espèces et d'autres encore inconnues ne disparaissent", a déclaré Sami Tornikoski qui a dirigé cette initiative. Afin de protéger ces terres, l'ONG incite ainsi les pays de la région à se tourner vers des économies vertes qui valorisent les écosystèmes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plus de 200 nouvelles espèces ont été découvertes dans l'Himalaya.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-