Il se plaint que les grenouilles coassent trop fort et appelle la police

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il se plaint que les grenouilles coassent trop fort et appelle la police

Publié le 29/07/2019 à 17:36 - Mise à jour à 17:44
©Wikimedia Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a déposé plusieurs mains courantes contre ses voisins à Arras dans le Pas-de-Calais car les grenouilles qu'ils "hébergent" coassent trop fort. La police s'est même déplacée. 

Après un coq, des grillons, des abeilles, ce sont désormais les grenouilles qui sont montrées du doigt pour les nuisances, ici sonores, dont elles seraient responsables. Les voisins d'un couple, qui habite Arras dans le Pas-de-Calais, ne supportent plus les coassements de deux batraciens qui ont élu domicile dans un étang sur leur propriété. Jusqu'à déposer des mains courantes au commissariat.

Comme le rapporte La Voix du Nord, les grenouilles sont arrivées dans le jardin, où l'on trouve un petit bassin avec des poissons, en "avril ou en mai" mais la situation s'est tendue en juin. En effet, il s'agit de la période de reproduction de ces batraciens qui ont une sérieuse tendance à coasser fort pour attirer leurs partenaires. Une situation qui a déplu au voisinage. Un homme a d'ailleurs déposé plusieurs mains courantes au commissariat pour se plaindre du tapage.

Lire aussi - Oise: condamné parce que son coq chantait trop

Le couple qui héberge les batraciens a donc reçu la visite de la police à deux reprises en un mois. "Deux premiers policiers municipaux sont venus fin juin. Ils nous ont dit qu’on devait se séparer des grenouilles comme elles engendraient des nuisances", a expliqué le couple auprès du quotidien nordiste. Et d'ajouter: "C’est vrai qu’on les entendait bien. Mais aujourd’hui, c’est fini, elles ne font quasiment plus de bruit. On entend surtout les tourterelles!". Un adjoint au maire d'Arras s'est également déplacé.

On a même demandé au couple de rentrer leurs grenouilles dans le garage la nuit... "C’est surréaliste, essayez déjà d’attraper une grenouille dans un bassin. Et puis, ce sont des espèces protégées. On ne va quand même pas les déloger", a répondu le propriétaire.

Voir:

Dordogne: les cigales font trop de bruit, ils demandent qu'on les "enlève"

Var: les touristes se plaignent du chant des cigales, un maire désabusé

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a déposé plusieurs mains courantes contre ses voisins à Arras dans le Pas-de-Calais car les grenouilles qu'ils "hébergent" croassent trop fort.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-